La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 Tissage néolithique.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
homo malabilis
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 719
Localisation : sur le plateau granitique en vue de la vézere
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Jeu 7 Avr 2011 - 12:33

Il manque un tissu important dans ton inventaire : le feutre, très facile à réaliser et qui se constitue parfois naturellement.
Certaine peuplade le récupère tout fait sur les yacks. Il doit certainement constituer un des (si ce n'est LE) plus vieux textile de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Thodule
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 57
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Jeu 7 Avr 2011 - 14:05

Trouver les poils, oui, je vois, mais après, comment les tasser pour former du feutre ?
On s'assoit dessus un peu chaque jour ?

J'ai trouvé une utilisation non vestimentaire du tissu : les sépultures néolithiques présentent assez souvent les corps des défunts dans une posture de type foetale qui est obtenue de manière contrainte par des cordes ou des bandes de tissu ....

Peux-t-on se servir d'un tissu pour tamiser la farine ? Je dirais oui !

Avez-vous d'autres idées ?
Regarder du côté de Charavine ?

Je viens de trouver quelque chose d'intéressant : "L'Art du tissage au Néolithique"
Comme c'est un livre, je n'en saurai pas beaucoup plus, mais il y a un extrait très intéressant
L'art du tissage au Néolithique

"L’analyse des tissus révèle l’existence de deux catégories de vestiges obtenus à l’aide de techniques différentes : les techniques cordée et tissée. La distinction va au-delà des choix de fabrication : les étoffes cordées néolithiques se signalent comme des biens ordinaires destinés à des usages variés ; inversement, les textiles tissés apparaissent comme des biens d’exception achevés une fois détachés du métier. La contrainte technique n’est pas à l’origine de ces différences, car la particularité des réalisations en armure tissée tient essentiellement à la nature des fibres employées. La qualité du matériau résulte incontestablement de choix effectués en fonction de besoins et de projets déterminés à l’avance ; une dichotomie très nette existe entre les tissus confectionnés à partir de fibres de tige et ceux réalisés à partir de fibres d’écorce. Le lin est presque exclusivement réservé aux textiles en armures tissées. (...)"

Alors, qu'est-ce que l'étoffe cordée ? C'est du macramé ?

En fait je ne comprends pas ......... Embarassed Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://thodule.blogspot.com
fran
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 717
Localisation : Souillac - Lot
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: au de   Jeu 7 Avr 2011 - 15:27

Thodule a écrit:
Alors, qu'est-ce que l'étoffe cordée ? C'est du macramé ?

En fait je ne comprends pas ......... Embarassed Crying or Very sad

le tissage cordé consiste à enfermer une nappe de fils ddans un réseau de cordelette: viens en octobre ou stage que j'organise en aout et tu comprendras. tu peux aussi regarder la sparterie cordée : c'est la même chose en plus gros : un exemple celebrissime : k'étui de couteau d'Otzi, sa cape aussi et les plus anciennes traces ont été trouvées à Pavlov en techequie et datent du gravetien
Revenir en haut Aller en bas
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1834
Age : 65
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Jeu 7 Avr 2011 - 16:31

Thodule a écrit:


Je viens de trouver quelque chose d'intéressant : "L'Art du tissage au Néolithique"
Comme c'est un livre, je n'en saurai pas beaucoup plus, mais il y a un extrait très intéressant
L'art du tissage au Néolithique


Alors, qu'est-ce que l'étoffe cordée ? C'est du macramé ?

En fait je ne comprends pas ......... Embarassed Crying or Very sad

J'avais déja publié ca...
"Vois le travail de Anne Reichert , c'est la grande spécialiste de ce genre de choses. J'ai un tiré à part d'une de ses publications chez moi rappelle le moi dans quelques jours quand je serai de nouveau en Allemagne. En attendant va voir ça...
http://www.museum-albersdorf.de/bast/annecatalogenglish.pdf
"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
Thodule
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 57
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Jeu 7 Avr 2011 - 17:25

Merci beaucoup à tous deux ! cheers cheers cheers

Fran, en août, je bosse Crying or Very sad mais j'aimerais bien venir en octobre Smile j'espère que je n'aurai pas plein de classes au même moment !

Ringot, Je suis très impressionnée par le travail de Anne Reichert. sunny

C'est vraiment riche. Comment je vais intégrer cela dans un atelier ?
Il va me falloir des exemples !

J'ai du "rafia", les brins qui servent aux ligatures dans les jardins : je peux faire quelques essais avec, mais je pars de zéro

Je me demande si je ne pourrais pas trouver dans le commerce des exemples pour faire comprendre le principe ?

Voilà, après un tour dans mes ... réserves
Ce n'est pas exactement du tissage, mais avec un peu d'imagination ?



Revenir en haut Aller en bas
http://thodule.blogspot.com
homo malabilis
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 719
Localisation : sur le plateau granitique en vue de la vézere
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Jeu 7 Avr 2011 - 19:24

Comment peux tu écrire cela Thodule sur le feutre ?
La technologie pour le tissage, tricotage et autre est bien plus compliquée que celle mise en oeuvre pour le feutre.
Bien des civilisations, peuples, cultures le préfère à tout autre tissu ! Les Kyrghises savent tisser, mais ne le font pratiquement pas ayant remarqué les qualités du feutre, son défaut est la résistance mécanique, pour les tissus soumis à des tractions fortes ils les tissent, mais pour tous les autres...
Enfin, ils vivent dans des conditions climatiques qui peuvent ressembler à celles de l'europe à la fin du paléolithique.
Pour le filage ancien, il y a cette piste : www.lefigaro.fr/.../01008-20090912ARTFIG00203-les-plus-anciennes-fibres-textiles-retrouvees-en-georgie-.php
Revenir en haut Aller en bas
Thodule
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 147
Age : 57
Localisation : Beauce
Date d'inscription : 11/02/2011

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Jeu 7 Avr 2011 - 19:37

homo malabilis a écrit:
Comment peux tu écrire cela Thodule sur le feutre ?
La technologie pour le tissage, tricotage et autre est bien plus compliquée que celle mise en oeuvre pour le feutre.

Mais heu... Tu ne me dis toujours pas comment on fait ?
Moi je veux bien tout, mais il faut que je puisse expliquer comment on fait
Avec un cheval, je sais, on met une poche avec le poil en-dessous de la selle et ça se fait tout seul :
mais sans cheval ?


homo malabilis a écrit:
Bien des civilisations, peuples, cultures le préfère à tout autre tissu ! Les Kyrghises savent tisser, mais ne le font pratiquement pas ayant remarqué les qualités du feutre, son défaut est la résistance mécanique, pour les tissus soumis à des tractions fortes ils les tissent, mais pour tous les autres...
Enfin, ils vivent dans des conditions climatiques qui peuvent ressembler à celles de l'europe à la fin du paléolithique.
Pour le filage ancien, il y a cette piste : www.lefigaro.fr/.../01008-20090912ARTFIG00203-les-plus-anciennes-fibres-textiles-retrouvees-en-georgie-.php

Pour les vertus du feutre je comprends bien, quoique c'est une matière un peu raide pour des habits ?

Je suis désolée, la page que tu indiques a été supprimée ... Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
http://thodule.blogspot.com
Guillaume
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 644
Age : 29
Localisation : Pas très loin du Rhin...
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Jeu 7 Avr 2011 - 19:53

Pour le feutre, grosso modo :
- tu cardes ta laine ;
- tu disposes une couche dans le sens vertical | ;
- tu disposes une autre couche dans le sens horizontal -.

Là, tu as la base.

Ensuite, eau savonneuse tiède / chaude, et tu frottes / masses délicatement.

C'est agréable à faire, mais long.

Et comme toujours, puisque la pédagogie passe mieux par l'image que par les mots, une petite vidéo toujours plaisante à revoir.



Et le feutre est génial pour les vêtements, certains jouets, les chapeaux, etc.
Revenir en haut Aller en bas
http://cerda-artisanat.over-blog.com/
homo malabilis
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 719
Localisation : sur le plateau granitique en vue de la vézere
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Jeu 7 Avr 2011 - 20:32

Le principe du feutre :
De l'eau et du mouvement.
Cela marche encore mieux si tu mets de l'eau tiède et aussi de l'amoniaque ou de l'urine !
Fibres animales obligatoires ! Pour les "couches c'est comme tu veux. Pour la durée tu peux toujours feutrer sans fin mais en 15 à 20 minutes tu peux déja obtenir de petites choses.
Après pour la mise en oeuvre... comme tu veux, comme tu le sents, au sol foulé au pied, sur une table foulé à la main, entre tes mains pour du volume (les petites boules se font très facilement) tu peux tricotter et feutrer ensuite (ça ma mère sait très bien faire) et tu peux tisser et feutrer ensuite exemple feutre secheurs des moulins à papier...
Pour compléter les écrits de Guillaume du feutre tu en as partout... et pour les vêtements c'est super agréable (ne dit on pas une ambiance feutrée)
Tu en trouve sà l'origine dans les stylos "feutres", les chaussons "feutres ou charentaises", les pansements, les isolations sonores entre les wagons SNCF, des joints de culasse, les tampons et marteaux des instruments de musique, le béret français les chapeaux...
Revenir en haut Aller en bas
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1664
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Jeu 7 Avr 2011 - 21:20

Sans compter que le célèbre chapeau de cow-boy - le stetson - est à l'origine fabriqué en feutre de poils de castors , ce qui le rend si cher , mais si inusable .
Et le cuculus du paysan dans l'empire romain était certainement en feutre , comme certaines houppelandes de bergers ( début XX°s., très lourdes mais chaudes ) .
Sans oublier les parois de la yourte mongole comme le rappelle Malabilis et les patins pour faire briller ton plancher .
Revenir en haut Aller en bas
homo malabilis
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 719
Localisation : sur le plateau granitique en vue de la vézere
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Jeu 7 Avr 2011 - 23:35

Merci Dilet, je trouve que ce textile est trop négligé dans les recherches, et se retrouve dans toutes les civilisations nomades des pays au climat continental.
Pour les fibres : Figaro.fr du 11 sep 2009.
Les plus anciennes fibre de lin en Géorgie, datées de 36 000 ans elles ont subi une tortion et sont de couleurs différentes jaunes, rouges, bleues !!!
Il faut attendre cependant la certitude que ce ne soit pas "naturel"
Revenir en haut Aller en bas
Altan
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 3564
Localisation : alfortville 94140
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: feutre textiles etc   Ven 8 Avr 2011 - 13:48

il y a aussi des traces non certifiées (à ma connaissance) de tissu sur des lames de couteaux (? ) au magdalénien et aussi sur des restes d'argiles en russie. ( avant l'invention supposée du tissage)
et pour Dilet je précise que le Stetson n'est pas le fameux chapeau des "cowboy" mais une marque comme "frigidaire" passée dans le "domaine public" en quelque sorte , Stetson fait aussi des "Borsalino" ou des pailles pour femme etc sans aucun rapport avec le western.
(bon d'accord j'en ais vendu pendant 12 ans , alors !!!)
j'ai d'ailleurs un très beau Charlie One Horse De 12 x en poils de castor artisanal étanche et ce n'est pas un Stet. bien mieux que cela.
(pour mémoire Johnny Halliday. et le gars de Dallas J.R. (je sais plus le nom de l'acteur) en ont de beaux juste pour vous faire faire des recherches en "peopleleries". lol! lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
bibi36
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 555
Localisation : Paname
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Ven 8 Avr 2011 - 16:00

Et au niveau tracéologique, depuis que Jean-Paul Caspar (RIP) a mis en évidence les types de traces liées au teillage des fibres végétales, on risque de se rendre compte très vite de l'importance de ce type d'activités !
Dans le Néo ancien rubané et VSG, y'en a dans tous les sens, et de mon coté, j'en ai reconnu sur du matos plus ancien méso ancien et récent. Une étude a été aussi publié pour des burins de Noailles en Italie liés selon les auteurs au travail du Typha encore bien représenté dans la région. Hélas dans cette dernière étude, ça manque un peu de photos claires et de bonnes description pour accréditer tout ça...

Après le problème, c'est que c'est bien difficile de dire si tous ces outils sont liés à des activités textiles ou à la fabrication de cordes et de filets (dont des restes sont connus au Paléo Sup. dans le gravettien centre-européen et à Lascaux ou dans le Nord de l'Allemagne pour le méso...)

Et sinon le feutre, c'est vrai que c'est très peu présent dans la littérature. Pourtant c'est bien pratique. après qu'est-ce que ça peut schmouquer ! Les couvertures de yourte kazakhes en poils de chameaux que j'ai fréquenté pendant quelques semaines l'été dernier, une goutte de flotte qui tombe dessus et c'est l'armée des chiens mouillés. Enfin, pour nos petits nez délicats d'européens lessivores !
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 644
Age : 29
Localisation : Pas très loin du Rhin...
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: n   Ven 8 Avr 2011 - 17:23

Tu fais bien de préciser "pour nos nez". Les gens râlent parce que mes peaux sentent l'animal, dans le train, partout. C'est pas dérangeant, pourtant...
Il me semble que c'étaient des peuples scandinaves comme les Vikings, qui s'abstenaient de nettoyer la laine, pour en conserver la graisse, et donc le côté imperméabilisant sur le tissu. Nul doute qu'avec la matière grasse restaient également les odeurs...
Revenir en haut Aller en bas
http://cerda-artisanat.over-blog.com/
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1664
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   Ven 8 Avr 2011 - 20:55

Et il parait que la tradition s'est conservée et que certains pulls islandais vendus pour les expéditions au Groenland étaient encore suiffés il y a quelques décennies . Depuis , il y a eu la laine polaire et je ne sais pas si ça continue .
Pour Altan , ton galurin , fabriqué par les frères Brooks , à Fort-Worth dans l' atelier qui semble n'avoir pas changé depuis un siècle ?
Revenir en haut Aller en bas
Altan
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 3564
Localisation : alfortville 94140
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: chapeaux   Mar 12 Avr 2011 - 12:44

?????? alors là tu me colles ! j'en sais plus rien ! je vais regarder l'étiquette !
le "logo" sur le chapeau est un fer de cheval avec une barre dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tissage néolithique.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tissage néolithique.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» les trous (poids de filet de pêche )Néolithique
» Néolithique alsacien
» 30e colloque interrégional sur le néolithique
» le régime paléolithique
» Un site néolithique exceptionnel à Pont-sur-Seine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: Expérimentation :: Art & Artisanat-
Sauter vers: