La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 Où l'on reparle de Néandertal et de Danisova.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
homo malabilis
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 715
Localisation : sur le plateau granitique en vue de la vézere
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Où l'on reparle de Néandertal et de Danisova.   Jeu 25 Aoû 2011 - 22:26

Du nouveau...http://actu.orange.fr/une/les-croisements-entre-humains-et-leurs-cousins-eteints-les-ont-fortifies-afp_203992.html
Revenir en haut Aller en bas
Migoo
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1750
Age : 1946
Localisation : plutôt loin du Gardon mais de temps en temps dedans
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: Où l'on reparle de Néandertal et de Danisova.   Jeu 25 Aoû 2011 - 22:42

AFP
Citation :

25/08/2011 à 20:45
Les croisements entre humains et leurs cousins éteints les ont fortifiés
Les ébats sexuels des ancêtres de l'homme moderne avec les Néandertaliens et les Dénisoviens, des cousins anciens aujourd'hui éteints, ont permis aux humains d'hériter de gènes qui ont dopé leur système immunitaire, selon une recherche publiée jeudi aux Etats-Unis.
partagez
Ce groupe de gènes, appelés HLA, joue un rôle essentiel pour que notre organisme reconnaisse et détruise des pathogènes, explique Laurent Abi-Rached, un chercheur français à la faculté de médecine de l'Université Stanford, principal auteur de ces travaux parus dans la version en ligne de la revue Science.

Ces gènes comptent parmi les plus variables et adaptables dans notre génome car l'évolution rapide des virus nécessite une capacité de réaction et d'adaption rapide, explique-t-il.

Les homos sapiens, les Dénisoviens et les Neandertaliens se sont séparés il y a 400.000 ans environ. Dénisoviens et Néandertaliens ont émigré hors du continent africain, les premiers en Europe et dans l'ouest de l'Asie tandis que les seconds se sont dirigés vers l'Asie de l'Est.


Quant aux ancêtres de l'homme d'aujourd'hui, ils sont sortis d'Afrique il y a seulement 65.000 ans pour aller en Eurasie où ils ont rencontré leurs cousins Dénisoviens et Néandertaliens avec qui ils ont eu des rapports amoureux pour le plus grand bien de l'humanité.

"Ces croisements n'ont pas été que des événements fortuits sans conséquence, ils ont apporté quelque chose d'utile au patrimoine génétique de l'homme moderne", commente Peter Parham, professeur de biologie à l'Université Stanford, qui a dirigé la recherche.

En comparant les gènes HLA de l'homme moderne et de ces deux cousins disparus, les chercheurs ont pu déterminer que des variantes venaient probablement de croisements avec des Dénisoviens.

On sait peu de choses de ces cousins mis au jour à Denisova en Russie en 2010, puisque l'os d'un doigt et une dent en sont les seuls fossiles connus. Mais le séquençage du génome fait à partir de l'ADN extrait de l'os a permis de déterminer quand des croisements se sont produits avec les humains.

Le transfert de gènes des Dénisoviens aux hommes modernes a laissé la plus forte fréquence d'une variante des gènes HLA (HLA-B) dans les populations d'Asie occidentale, l'endroit le plus probable où des accouplements occasionnels entre humains et Dénisoviens se sont produits.

D'autres variantes du groupe de gènes HLA (HLA-A) représentent jusqu'à 64% de ces gènes dans les populations d'Asie de l'Est et d'Océanie, avec la plus forte fréquence en Papouasie Nouvelle-Guinée.

Un scénario similaire avec certains autres types du gène HLA ont été trouvés dans le génome de l'homme de Neandertal dont l'ADN, extrait d'ossements anciens, a également été séquencé.

Ces variantes sont très fréquentes chez les Européens et les Asiatiques mais rares chez les Africains, relèvent les chercheurs. Selon eux, la moitié de ces variantes du gène HLA ont été héritées des croisements avec les Néandertaliens et les Dénisoviens. Pour les Asiatiques cette proportion atteint 80% et 95% chez les Papouasiens.

"Le système de gènes HLA avec sa diversité de variantes est un peu comme une loupe" car il fournit beaucoup plus de détails sur l'histoire des populations que les familles typiques de gènes, souligne Laurent Abi-Rached.

Le séquençage partiel du génome du Neandertalien montre que certains humains modernes ont hérité jusqu'à 4% des gènes de ce cousin disparu il y a un peu plus de 30.000 ans. Pour le Dénisovien, cette proportion héritée atteint 7%, selon les résultats du séquençage de l'ADN terminée en décembre dernier.

_________________
Tout a l'air utile jusqu'à ce qu'on l'achète
Revenir en haut Aller en bas
Altan
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 3564
Localisation : alfortville 94140
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: gênes de néandertaliens   Ven 26 Aoû 2011 - 15:46

bon il va falloir engager Madame Claude pour démêler tout ça , car cela devient un sacré lupanar la préhistoire !
Revenir en haut Aller en bas
hominien
Chasseur-Cueilleur


Nombre de messages : 99
Localisation : aix
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: Où l'on reparle de Néandertal et de Danisova.   Sam 27 Aoû 2011 - 15:03

si je comprend bien le texte parle des métissages qui aurai eu lieu entre néanderthal et l'homme de denisova il y a 30 000 ans

et de la repartition actuel de c'est géne qui serait présent dans certaine population actuel (surtout dans les population d'asie du sud-est et de l'océanie)en plus ou moins forte quantité



finalement je ne suis également pas sur d'avoir compris le sens de ce texte qui a l'air de parlé de plusieurs sujet diférent

si vous pouvais m'aider a comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Altan
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 3564
Localisation : alfortville 94140
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: mélanges   Mer 31 Aoû 2011 - 12:42

j'ai compris comme toi , il est vrai que le texte est parfois confus et laisse une place à l'interprétation , mais il semble que les aborigènes auraient des gènes néandertaliens et les mélanésiens ...
déjà suspecté par ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Où l'on reparle de Néandertal et de Danisova.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Où l'on reparle de Néandertal et de Danisova.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Où l'on reparle de Néandertal et de Danisova.
» Le retour du Néandertal
» Ao, le dernier Néandertal
» Clonage: Néandertal bientôt de retour
» L'Homme de Néandertal était plus résistant qu'on ne le croyait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: La préhistoire tout simplement :: Actualités de la recherche-
Sauter vers: