La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Brisecous
Chasseur d'Antilopes Saïga


Nombre de messages : 184
Localisation : Un peu partout et nulle part
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Dim 29 Jan 2012 - 18:15

Ca y est, j'y suis enfin parvenu, j'ai fait mes premières boulettes (de bronze) ! J'ai enfin coulé mon premier bronze, malgré le fait que je n'aie pas encore de moule.

Bref, c'est avec plaisir que je vous présente ma première et modeste expérimentation sur le sujet, en espérant pouvoir vous présenter très bientôt des objets issus des moules que j'aurai fabriqués d'ici là.

Ma zone de travail : Un gros foyer pour obtenir les braises en haut. Un trou plus ou moins circulaire me servant de four, avec une tuyère (enterrée) faite par bibi en bas. Et bien entendu le système de soufflets révolutionnaire que le monde entier m'envie, à base de deux gonfleurs à matelas Décathlon (pratique et surtout économique).



Le foyer d'un peu plus près



Mes gants de protection en kevlar, ma pince de forgeron et au milieu les gouttes de métal fondu qui montrent que l'expérience a réussi (bah oui, j'ai pas encore de moule !)



Les gouttes de bronze fondu, de plus près



Un des creusets mis en forme et cuits par bibi



Les remarques et conseils sont bienvenus notamment de personnes pratiquant la fonte du bronze, c'est ma première fonte réussie et je ne doute pas de pouvoir encore améliorer tout ça. J'ai fait fonctionner les soufflets 25 minutes avant de sortir le bronze en fusion.


Dernière édition par Brisecous le Lun 24 Sep 2012 - 20:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.halte-au-pillage.org/
Migoo
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1750
Age : 1946
Localisation : plutôt loin du Gardon mais de temps en temps dedans
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Dim 29 Jan 2012 - 19:31

Félicitations ! Je crois que tu as fait le plus difficile. Quelles proportions as-tu employées pour faire l'alliage ?

_________________
Tout a l'air utile jusqu'à ce qu'on l'achète
Revenir en haut Aller en bas
Brisecous
Chasseur d'Antilopes Saïga


Nombre de messages : 184
Localisation : Un peu partout et nulle part
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Dim 29 Jan 2012 - 20:48

Migoo a écrit:
Félicitations ! Je crois que tu as fait le plus difficile. Quelles proportions as-tu employées pour faire l'alliage ?

Merci Smile

J'ai utilisé un alliage déjà existant, et qui plus est pas vraiment archéo-compatible. C'est un alliage utilisé dans l'industrie de cuivre et de Zinc/Etain/Plomb ; je ne me souviens plus des quantités. A priori cet alliage fond à plus basse température que l'alliage traditionnel Cuivre/étain, aussi le vrai challenge ce sera le week-end prochain (si tout va bien), quand je retenterai avec un bronze à l'étain plus archéo-compatible, et quand j'essaierai de mettre le métal en fusion dans un moule en stéatite de ma confection !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.halte-au-pillage.org/
zeanluc
Chamane de la Tribu
avatar

Nombre de messages : 7586
Age : 54
Localisation : Sud de Paris
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Dim 29 Jan 2012 - 21:13

L'arrivée d'air se fait à quel niveau ? J'ai vu de bons résultats avec une tuyère coudée au dessus du creuset.

_________________
La vérité est tailleur !
Revenir en haut Aller en bas
Brisecous
Chasseur d'Antilopes Saïga


Nombre de messages : 184
Localisation : Un peu partout et nulle part
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Dim 29 Jan 2012 - 22:59

zeanluc a écrit:
L'arrivée d'air se fait à quel niveau ? J'ai vu de bons résultats avec une tuyère coudée au dessus du creuset.

Je dirais que ça dépend comment je mets mon creuset :D

Généralement je fais en sorte que l'arrivée d'air soit à peu près à 1/3 du bord du creuset. Mais vu que le creuset a tendance à s'enfoncer, je me retrouve avec l'arrivée d'air au niveau du bord du creuset à la fin de l'expérimentation. Ce qui d'après ce que tu dis, n'est pas un mal.

Question bête, c'est quoi une tuyère coudée ? Enfin j'imagine bien ce que ça peut être mais je ne vois pas bien l'intérêt que ça peut avoir, du coup je me dis que je dois mal comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.halte-au-pillage.org/
Ké20
Chasseur d'Aurochs
avatar

Nombre de messages : 460
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Lun 30 Jan 2012 - 11:14

Pour une première, c'est une bonne première Smile
Revenir en haut Aller en bas
TLM
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1585
Localisation : Armoricain expatrié à la capitale
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Lun 30 Jan 2012 - 13:10

super sympa !

J'aimerais bien tenter aussi le bronze, mais ma condition de citadin ne me permet que de travailler l'étain sur mon balcon jusqu'à présent...

C'est toi qui a fait ton creuset ? ça doit être "super tripant" de sortir une hache ou faucille en bronze selon cette technique.

J'aurais un peu peur de tenir le creuset avec le métal en fusion dedans avec ta pince plate... ça n'existe pas, des pinces à bout arrondis afin d'épouser le col du creuset ?

Sinon très chouette comme expérience !
Revenir en haut Aller en bas
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1821
Age : 65
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Lun 30 Jan 2012 - 15:01

[quote="Brisecous"]
zeanluc a écrit:


Question bête, c'est quoi une tuyère coudée ? Enfin j'imagine bien ce que ça peut être mais je ne vois pas bien l'intérêt que ça peut avoir, du coup je me dis que je dois mal comprendre.

Une tuyère coudée est un tube en terre cuite se terminant par un coude et apportant l'air au dessus du foyer (et non pas à l'intérieur du foyer). Ceci a plusieurs avantages:

- La masse de métal n'est pas en contact avec l'air ambiant mais est recouverte d'une couche de charbon de bois incandescent. Le contact direct de la masse à fondre avec l'oxygène oxyde préférentiellement l'étain qui s'évapore et donc on a un changement de la composition finale du bronze. Chez les bronziers moderne on fond du cuivre pur et on ajoute l'étain au dernier moment pour éviter ce problème.
Avec une tuyère coudée on envoie de l'air non sur le mélange mais sur les charbons et le contact du métal se fait avec du gaz carbonique à haute températrure et donc pas d'oxydation du mélange.
- Si tu ventiles ton creuset par l'extérieur (en soufflant par le côté ou dessous) la chaleur doit d'abord traverser le creuset (ce qui ne lui fait pas du bien et le vitrifie!) avant d'arriver à ton métal. Tu as donc besoin d'une température plus forte et tu consommes beaucoup plus de charbon de bois (fait génant surtout dans les temps ou il ne s'achetait pas au supermarché le charbon, il fallait se le faire!)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
Brisecous
Chasseur d'Antilopes Saïga


Nombre de messages : 184
Localisation : Un peu partout et nulle part
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Lun 30 Jan 2012 - 18:29

Ké20 a écrit:
Pour une première, c'est une bonne première Smile

C'est ma première réussite, mais pour être honnête ma deuxième tentative !

Citation :
C'est toi qui a fait ton creuset ? ça doit être "super tripant" de sortir une hache ou faucille en bronze selon cette technique.

J'aurais un peu peur de tenir le creuset avec le métal en fusion dedans avec ta pince plate... ça n'existe pas, des pinces à bout arrondis afin d'épouser le col du creuset ?

Oui, j'ai tout fait sauf le bronze (j'ai une amie métallurgiste dans l'industrie, ça aide) et les soufflets (trop compliqué à fabriquer - et aucune envie de le faire - et trop coûteux à acheter). Et les pinces, et les gants en kevlar.

Concernant la pince, je t'assure que ça ne bouge pas. Le creuset est rugueux, la pince en métal ne bouge pas d'un pouce si on attrape bien le machin. Je précise que j'attrape le creuset par le dessus, la pince dans l'axe du creuset. C'est plus une question d'intelligence que de technique : Si tu maintiens ton creuset à 5 cm du sol, si tu lâches le creuset tu ne te brûles pas. De même il faut mettre le moule dans une légère dépression : Si tu rates le moule le bronze en fusion ne dévale pas la pente vers tes chaussures :D

Sinon je confirme c'est très "fun". J'espère réussir correctement le moule que je dois confectionner avant le week-end prochain, afin de pouvoir réaliser mes premiers objets ; ce sera probablement un moule de pointe de flèche en stéatite, pour le coup.

En effet, être citadin ou ne pas avoir accès à un terrain est un véritable problème. Ca a retardé mes envies d'expérimentation durant plus d'un an. Mais cette fois, ça y est ! Smile

TLM, tu habites où si c'est pas indiscret ? Si tu n'es pas (trop) loin de Chartres et que tu veux venir assister à une coulée, tu es le bienvenu. Je suis un novice qui aime partager ses expériences de novice avec d'autres novices Wink

@ ringot : Ah je comprends mieux l'intérêt du "coude". Je n'avais pas compris ça comme ça. C'est une expérience à tenter, je garde l'idée sous le coude (lol) pour comparer les deux techniques quand je maîtriserai mieux. Mais mes coudes en céramique ont tendance à exploser à la cuisson ! A la base j'avais fait un embout de tuyère en Y pour y placer mes deux soufflets et ce dernier a littéralement volé en éclats quand j'ai tenté de le cuire.

PS : Quelqu'un a une idée de la durée de vie d'un creuset ? Le mien est déjà méchamment vitrifié...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.halte-au-pillage.org/
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1821
Age : 65
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Lun 30 Jan 2012 - 19:23

Brisecous a écrit:


PS : Quelqu'un a une idée de la durée de vie d'un creuset ? Le mien est déjà méchamment vitrifié...

Eh Eh! C'est bien ce que je te disais le chauffage par le côté te "bouffe" les creusets en un rien de temps; pour avoir tes 900 ou 1000 degrés au coeur du creuset il faut en avoir beaucoup plus sur le pourtour et ton creuset se vitrifie!

D'autre part ca dépend de ton mélange argileux, de ce que tu as mis en dégraissant et tout et tout. Les creusets modernes sont en argile graphitée ca tient jusqu'à 1400 degrés... mais c'est pas très préhisto!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
Brisecous
Chasseur d'Antilopes Saïga


Nombre de messages : 184
Localisation : Un peu partout et nulle part
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Lun 30 Jan 2012 - 20:50

Les miens sont en bête argile réfractaire du commerce (pas archéo-compatible mais presque, puisque ça se trouve à l'état naturel) largement et violemment dégraissée au sable "Brico Dépôt". Pour certains trucs je préfère acheter bêtement et me concentrer sur la partie qui m'intéresse, la fabrication Smile

L'avantage de la vitrification c'est que ça permet de faire des comparaisons avec ce qu'on trouve en fouille. Et le fait que le creuset vitrifie d'un côté et pas de l'autre permet d'apprendre à mieux répartir la chaleur lors de la chauffe, pour un résultat optimisé / plus rapide.

N'empêche que je testerai ta technique dès que j'aurai le courage de refaire une tuyère !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.halte-au-pillage.org/
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1821
Age : 65
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Lun 30 Jan 2012 - 21:49

Brisecous a écrit:
Les miens sont en bête argile réfractaire du commerce (pas archéo-compatible mais presque, puisque ça se trouve à l'état naturel) largement et violemment dégraissée au sable "Brico Dépôt". Pour certains trucs je préfère acheter bêtement et me concentrer sur la partie qui m'intéresse, la fabrication Smile

L'avantage de la vitrification c'est que ça permet de faire des comparaisons avec ce qu'on trouve en fouille. Et le fait que le creuset vitrifie d'un côté et pas de l'autre permet d'apprendre à mieux répartir la chaleur lors de la chauffe, pour un résultat optimisé / plus rapide.

N'empêche que je testerai ta technique dès que j'aurai le courage de refaire une tuyère !
Les bronziers que je connais dégraissent entre autre avec du granit chaffé bien fort puis "refroidi" brusquement et concassé. Une autre solution est tout simplement de recycler les vieux creusets en les concassant et en s'en servant comme dégraissant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
TLM
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1585
Localisation : Armoricain expatrié à la capitale
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Lun 30 Jan 2012 - 22:02

"TLM, tu habites où si c'est pas indiscret ? Si tu n'es pas (trop) loin de Chartres et que tu veux venir assister à une coulée, tu es le bienvenu. Je suis un novice qui aime partager ses expériences de novice avec d'autres novices"

Merci pour ton invitation, Brisecous, c'est sympa et tentant.

Je suis en haut d'une tour contemporaine, dans le 15e arr. de la capitale, c'est pourquoi j'en reste à l'étain, pour le moment (qui n'est pas forcément très simple en soi, lui aussi).

Je ne sais pas si tu y es déjà allé, mais je te recommande vivement une virée au festival de Marle le dernier WE de juin, il y a en général plusieurs personnes faisant de l'expérimentation de fonte de bronze, c'est passionnant.

Je partage également ta vision de l'échange d'idées et de savoir (même en tant que novices Laughing ), pour moi un savoir que l'on garde pour soi est un savoir stérile, nous ne serions probablement pas là ou nous en sommes si chacun avait gardé ses trucs pour soi (bon, je m'égare, là...)

Bonne soirée, Thierry
Revenir en haut Aller en bas
zeanluc
Chamane de la Tribu
avatar

Nombre de messages : 7586
Age : 54
Localisation : Sud de Paris
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mar 31 Jan 2012 - 8:43

Pour le dégraissant, je connais deux expérimentateurs qui pour l'un mélange du crottin de cheval (sec et finement réduit en poudre) et l'autre des cheveux hachés menus récupérés chez un coiffeur.

_________________
La vérité est tailleur !
Revenir en haut Aller en bas
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1821
Age : 65
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mar 31 Jan 2012 - 11:13

zeanluc a écrit:
Pour le dégraissant, je connais deux expérimentateurs qui pour l'un mélange du crottin de cheval (sec et finement réduit en poudre) et l'autre des cheveux hachés menus récupérés chez un coiffeur.


Pour les creusets ou pour les formes?
L'ajout de substances organiques dans les moules qui sont cuits a pour but de les rendre poreux, ce qui facilite l'évacuation des gaz lors de la coulée. C'est utile pour les moules mais pour les creusets je ne sais pas....
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
zeanluc
Chamane de la Tribu
avatar

Nombre de messages : 7586
Age : 54
Localisation : Sud de Paris
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mar 31 Jan 2012 - 12:27

Oui effectivement ce sont les moules qui sont réalisées ainsi.

_________________
La vérité est tailleur !
Revenir en haut Aller en bas
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1821
Age : 65
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mar 31 Jan 2012 - 13:00

zeanluc a écrit:
Oui effectivement ce sont les moules qui sont réalisées ainsi.

Les moules, moi je les fait en marinière, c'est le plus simple et c'est bien bon!!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
TLM
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1585
Localisation : Armoricain expatrié à la capitale
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mar 31 Jan 2012 - 13:16

Razz Razz Razz Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Ké20
Chasseur d'Aurochs
avatar

Nombre de messages : 460
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mar 31 Jan 2012 - 17:24

Si je ne me trompe pas la technique argile+crottin de cheval pour fabriquer les moules vient du Burkina Faso.

Les fondeurs de Chalcophore utilisent cette technique est elle fonctionne bien.


Revenir en haut Aller en bas
Brisecous
Chasseur d'Antilopes Saïga


Nombre de messages : 184
Localisation : Un peu partout et nulle part
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mar 31 Jan 2012 - 18:51

Je vais probablement devoir en faire bientôt, des moules. Il me faut donc trouver du crottin de cheval. Fichtre ! A ce propos, quelqu'un a une idée de la nécessité ou non d'installer des évents d'évacuation des gaz et des canaux de coulée ? Je compte faire mes premiers moules bientôt. De même, sur un moule en pierre (stéatite) faut-il prévoir des évents d'évacuation des gaz ou bien les gaz s'échappent-ils d'eux-mêmes par les interstices entre les deux valves du moule ?

Citation :
Je suis en haut d'une tour contemporaine, dans le 15e arr. de la capitale, c'est pourquoi j'en reste à l'étain, pour le moment (qui n'est pas forcément très simple en soi, lui aussi).

Chartres est à 1h en train de Paris. Si tu veux passer un dimanche, tu es le bienvenu. Ceci dit, je n'en suis qu'au début de l'expérimentation, dans l'absolu il vaut mieux attendre 1 ou 2 mois que je me perfectionne Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.halte-au-pillage.org/
J.
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 3144
Age : 44
Localisation : Vercors
Date d'inscription : 22/02/2005

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mar 31 Jan 2012 - 21:15

Bravo Brisecous! as tu vu que sur le mur "fesse de bouc" de paléobox, à rencontre paléobox 2009, tu as de belles photos des tuyères de Kwaks et de ses soufflets?

_________________
La connerie humaine est la seule approche que l'on puisse avoir de l'infini.
Revenir en haut Aller en bas
TLM
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1585
Localisation : Armoricain expatrié à la capitale
Date d'inscription : 23/09/2011

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mar 31 Jan 2012 - 21:19

oui, merci pour ton offre. Surtout qu'en ce moment, faut être courageux pour bosser dehors (à côté d'un feu à 1500°, tu me diras).

Pareil, si un coup tu passe par Paris... ça serait sympa une rencontre de Paleoboxiens dans le coin : partage, échange d'idées, troc de matières premières...

Thierry
Revenir en haut Aller en bas
Ké20
Chasseur d'Aurochs
avatar

Nombre de messages : 460
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mer 1 Fév 2012 - 12:45

Brisecous a écrit:
Je vais probablement devoir en faire bientôt, des moules. Il me faut donc trouver du crottin de cheval. Fichtre ! A ce propos, quelqu'un a une idée de la nécessité ou non d'installer des évents d'évacuation des gaz et des canaux de coulée ? Je compte faire mes premiers moules bientôt. De même, sur un moule en pierre (stéatite) faut-il prévoir des évents d'évacuation des gaz ou bien les gaz s'échappent-ils d'eux-mêmes par les interstices entre les deux valves du moule ?

Pour les moules en crottins de cheval pas forcement besoin d'évacuation pour les gaz. Mais si tu utilises la méthode des moules en crottin, mieux vaut faire avec la technique de la cire perdue.

Pour les moules en stéatite : si tu le fais en moule ouvert pas besoin d'évacuations, mais si tu utilises un moule fermé mieux vaut des évacuations.

Je ne sais si, je suis compréhensible Smile
Revenir en haut Aller en bas
Brisecous
Chasseur d'Antilopes Saïga


Nombre de messages : 184
Localisation : Un peu partout et nulle part
Date d'inscription : 24/04/2009

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mer 1 Fév 2012 - 18:46

Moule fermé je suppose que ça implique moule bivalve et moule ouvert moule univalve posé à plat ? Est-ce que tu as de la doc ou des précisions à m'apporter sur ce sujet ? Je ne sais pas exactement comment placer les évacuations sur mon futur moule en stéatite. En te remerciant pour tes réponses Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://www.halte-au-pillage.org/
Ké20
Chasseur d'Aurochs
avatar

Nombre de messages : 460
Localisation : Amiens
Date d'inscription : 20/04/2010

MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   Mer 1 Fév 2012 - 20:31

Brisecous a écrit:
Moule fermé je suppose que ça implique moule bivalve et moule ouvert moule univalve posé à plat ? Est-ce que tu as de la doc ou des précisions à m'apporter sur ce sujet ? Je ne sais pas exactement comment placer les évacuations sur mon futur moule en stéatite. En te remerciant pour tes réponses Smile

Oui tu as raison sur la typologie, mais je n'avais plus le terme en tête. Donc univalve = ouvert , bivalve = fermé.

Je n'ai pas de docs a disposition, c'est de l'expérimentation et dans l'asso, je ne suis pas fondeur, mais je regarde attentivement et je te réponds avec la mémoire que j'ai pu en magasiner :D

Pour les évacuations, je te dirais que c'est différents à chaque pièce.

Mais pour exemple, une hache :



En rouge les évacuations. Voila ce que j'ai en souvenir !

Je ne sais si ça peut t'aider !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro   

Revenir en haut Aller en bas
 
Expérimentation : Fonte du bronze à partir de zéro
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le point sur l'expérimentation animale
» Du folklore médiéval à l’expérimentation archéologique
» expérimentation militaire
» L'Italie veut abolir l'expérimentation animale !
» expérimentation plasma "Shadow" à bord d'I.S.S.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: Expérimentation :: Art & Artisanat-
Sauter vers: