La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 La nourriture de l'homo erectus tautavelensis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
waterreedshimmer
Nomade


Nombre de messages : 16
Localisation : Hauts-de-Seine Nord
Date d'inscription : 27/03/2012

MessageSujet: Re: La nourriture de l'homo erectus tautavelensis   Dim 1 Avr 2012 - 10:41

@ Ayla et Zeanluc: merci pour les infos.
Revenir en haut Aller en bas
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1828
Age : 65
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: La nourriture de l'homo erectus tautavelensis   Dim 1 Avr 2012 - 16:02

waterreedshimmer a écrit:
Après, je ne sais pas dans quel ouvrage, mais j'ai lu qu'il avait donné de la peinture à son singe (à moins que ce soit un homonyme), comme plusieurs autres chercheurs. C'est vrai que ce n'est pas le singe qui a inventé son pot de peinture, mais dans ses capacités mentales et motrices, le singe est déjà capable de barbouiller, par contre par rapport à l'Homo Sapiens, le chimpanzé a plus de force dans sa main et ses dessins " abstraits " ne sont pas imitables faute de muscle de la part des artistes dont ce n'est pas le point fort. Est-ce que il y a la même force du pinceau dans les dessins de l'homme préhistorique ou est-ce que quand il s'est mis à dessiner il avait déjà perdu tous ses muscles de singe ? (je n'ai jamais vu la peinture d'aucun des 2)

Il y a une grande différence entre une action spontanée d'un animal dans son millieu naturel et ce genre d'expérience. Si on donne de la peinture sur un pinceau et une toile à un chimpanzé vivant depuis un certain temps avec des humains il n'y a rien d'étonnant qu'il se mette à barbouiller... sans aucun désir de faire du figuratif. Le propre de la peinture préhistorique est que l'on a dés le début des représentations très éllaborées. Les singes dans leur millieu naturel ont la possibilité d'avoir accès à des substance colorantes et on n'a jamais vu un singe se mettre à faire de la peinture avec!
Les Sapiens sapiens n'avaient évidemment pas la musculature des grands singes mais devaient avoir celle d'hommes actuels entrainés à vivre en plein air faisant régulièrement des efforts physiques.

waterreedshimmer a écrit:
@ ringot: L'esthétique industrielle, alors ça c'est pas de l'art parce que c'est pas unique ?
entre autres...

waterreedshimmer a écrit:
- il y a la question de la spiritualité est-elle sous-entendue dans les bifaces ?
Pas plus que dans mon couteau Opinel!

waterreedshimmer a écrit:
berekram, female figurine, Berekhat Ram, Israel, Upper Acheulian, 35 mm. high, basaltic tuff, 233,000-470,000 BP.

Tout d'abord le terme de "godess" me parait impropre, rien n'indique que ce cailloux -même si il représentait une figurine humaine- soit la représentation d'une divinité. D'autre part je suis sceptique quant à la réalité d'un désir de représentation figurative dans ce cas.
Les surprises sont toujours possibles mais je ne suis vraiment pas convaincu!

waterreedshimmer a écrit:
- il y a toujours la question si la peinture rupestre du Shiva au Trident c'est bien classé dans le Paléolithique INFÉRIEUR ? Bhimbetka Rock Shelters, Madhya Pradesh: Rock Art Petroglyph Site, c. 200,000 - 500,000 BP / n) bmbshiva

Il y a bien eu une occupation de ce site au paléolithique inférieur (Homo erectus), mais les peintures son nettement plus tardives et dateraient de -30 000, ce qui n'est pastrop étonnant.

waterreedshimmer a écrit:
-Je ne connais pas ce qui a été découvert à la Caune de l'Arago avec exactitude. Mais se pourrait-il que si tout ce qui a été trouvé c'étaient des hommes de Tautavel mangés, que ce soit une autre espèce d'homme préhistorique qui les ai mangés

Quel autre type d'homme pouvait être présent à cette époque dans cette région??? et pourquoi chercher un canibalisme inter-espèce? pourquoi des erectus n'auraient pas mangé d'autres erectus (voir ma blague avec la grand-mère!)

waterreedshimmer a écrit:
-Je ne m'y connais pas du tout en restes mortels, mais ma soeur m'a dit que à partir d'un squelette même moderne on ne peut pas déduire si c'est un homme ou une femme Donc est-ce que on peut dire que tel squelette d'homme préhistorique est un homme ou une femme ?

Je pense que ta soeur devrait mieux se renseigner, la largeur et surtout la forme du bassin sont à partir de l'adolescence suffisament différents pour pouvoir juger dans la plupart des cas, et actuellement il y a aussi la génétique.

waterreedshimmer a écrit:
Mais les os cuits est-ce que ça a le même aspect que des os crus ? Et est-ce que des os cuits sont toujours différents des os crus, après plus de 452 000ans? Donc faute de dépôt de charbon, est-ce qu'on aurait pu savoir si les os étaient cuits (ou même cuits saignant / à point) rien qu'en analysant les os ? (par exemple en analysant une lame mince d'os au microscope, ou en établissant la composition chimique, ou même visuellement par la couleur) Et comment on peut savoir si les chercheurs de Tautavel ont fait ces tests ?
Info inspirée de l'article: La cuisson des aliments depuis 1,9 million d’années ?

Homo erectus faisait-il déjà cuire ses aliments ? Sources : Guardian Harvard, qui est présent sur le site Hominides.com et dans la plupart des journaux/médias.

La question de la reconnaissance de la cuisson des os est en effet interessante: si les os sont grillés c'est évident, dans le cas des os bouillis ou cuits à l'étouffé je ne sais pas... Il est certain que des erectus ont fait cuire de la viande, mais les traces les plus anciennes d'utilisation du feu non contestées datent d'environs -600 000 ans si mes infos sont exactes. Il y a eu des discussion autour de traces de feu en Afrique datant de -1,5 millions d'annés mais il s'agit certainement d'un feu naturel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
waterreedshimmer
Nomade


Nombre de messages : 16
Localisation : Hauts-de-Seine Nord
Date d'inscription : 27/03/2012

MessageSujet: Re: La nourriture de l'homo erectus tautavelensis   Dim 1 Avr 2012 - 17:05

@ringot: merci, c'est hyper intéressant toutes tes connaissances, je n'aurai jamais imaginé tout ça toute seule. Si jamais je parviens à écrire quelque chose de cohérent... bien sûr en disant que ce n'est pas fiable contrairement à Origins Net qui voit déjà l'origine des divinités dans les outils pour trancher la viande.

Il y avait aussi une autre remarque. Mon carré n'était pas rempli, mais derrière moi il y avait un carré rempli, et d'un point de vue général la grotte Caune de l'Arago était assez remplie, de ce que j'appelle à tord ou à raison de déchets alimentaires: les outils préhistoriques (qui ont la même fonction que les couteaux et les fourchettes en plastique d'aujourd'hui) , les éclats et tout ce qui provenait du façonnage de ces outils, les os d'animaux découpés et mangés (là sans opinion, pas mon domaine), et les os d'hommes de Tautavel qui d'après ce qu'on nous a raconté étaient disposés en vrac pareil que les os d'animaux découpés et mangés, et qui portaient exactement les même traces de morsures.

Donc... et ça c'est mon opinion personnelle, soit les hommes préhistoriques n'avaient pas encore découvert le concept de poubelle (normal puisque ils ne connaissent ni le fer ni le plastique, quand au bois j'en sais rien ?), et vivaient dans des sortes de favelas. Et leur mode de vie était ressemblant à celui du campeur ou du plagiste qui part en vacances, et qui campe sur ses propres déchets qu'il vient de jeter tout autour de lui, sans que ça le gêne. De plus il faut remarquer, que les égouts à Paris c'est 1854 sous Haussmann, et que s'il n'y avait pas le service public de balayage et nettoyage des rues actuel, on serait au même point que la grotte, voir pire, niveau déchets, et pas que des déchets alimentaires dans les rues.

Soit l'odeur de la viande pourrissante dans la grotte était insupportable. (Une fois j'ai vécu dans une maison avec jardin aux Seychelles, j'adore et je défends tous les animaux, mais la population aisée et pauvre n'aime pas les animaux, et ils mettent dans leurs jardins de la nourriture avec du poison pour les tuer. Alors quand un animal venait de leurs jardins mourir dans notre jardin, le matin quand on se réveillait, on sentait une odeur horrible de cadavre, alors on cherchait d'où ça venait et mon père se précipitait pour l’enterrer.) Donc si l'odeur d'un animal mort est absolument insupportable et invivable, c'est bien pire que des denrées devenues vertes, et que les hommes préhistoriques avaient un odorat puissant, mais n'avaient pas de frigo, et je ne sais pas s'ils connaissaient le sel car ça conserve les aliments tout comme le froid, alors vu les kg de viande qu'ils apportaient dans la grotte, ça devait puer le cadavre d'animaux ! Et donc la grotte c'était que la poubelle alimentaire, et ils vivaient et mangeaient ailleurs. Un peu comme nous et nos déchetteries. Et donc là il y aurait eu la conscience de ce qu'est la poubelle. Et l'entassement d'objets os et pierres serait compréhensible.
Revenir en haut Aller en bas
homo malabilis
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 716
Localisation : sur le plateau granitique en vue de la vézere
Date d'inscription : 15/12/2009

MessageSujet: Re: La nourriture de l'homo erectus tautavelensis   Dim 1 Avr 2012 - 18:54

Une petite réponse rapide pour te demander où se trouve une remarque machiste de ma part ?! (je ne savais pas que tu étais une femme)
Pour, là aussi, "ton" interprétation sur l'art (c'est plus mon domaine) tu devrais te pencher sur les "fabuleuses" oeuvres réalisées par un âne dont la queue avait été trempée dans de la peinture... les experts d'art contemporain se sont faits avoir !
Pourquoi toujours chercher à comparer l'homme et le singe ?
S'il n'y avait plus que des chats, en déduirait on que les lions mangeaient de grosses souris ? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1643
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: La nourriture de l'homo erectus tautavelensis   Dim 1 Avr 2012 - 21:20

Quand tu dis" ...question de la spiritualité : est-elle sous-entendu dans les bifaces ?" ce ne serait pas un problème de vocabulaire et , plutôt que spiritualité , n'est pas intentionalité que tu veux dire , anticipation de ce que l'on veut obtenir . Le terme de " spiritualité" a une connotation plus proche de la morale , de la religion à mon sens .
Quand tu conclus " et donc là il y aurait eu la conscience de ce qu'est la poubelle " , j'ai du mal à suivre ; pendant 4 ans , entre 1914 et 1918 , il y a eu des millions de pauvres gars qui ont vécu au milieu de leurs déchets et de cadavres et ils avaient pourtant au préalable , une conscience très nette de ce qu'étaient les poubelles . Ils ont survécu là , malgré l'odeur de pourriture ( et pas d'animaux ) et sans douche matin et soir affraid
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nourriture de l'homo erectus tautavelensis   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nourriture de l'homo erectus tautavelensis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Croquette pour animaux, Ogm et nourriture maison
» Nourriture pour animaux
» Le bio: la bonne nourriture pour nos enfants ?
» Jeter de la nourriture ?
» Comment retrouver le gout de la nourriture...?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: Expérimentation :: Art & Artisanat-
Sauter vers: