La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 A propos du tannage des peaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Ayla
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 40
Localisation : derrière une caméra
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Jeu 28 Jan 2016 - 15:07

Je viens de voir ton message Fran... du fil retords... je ne sais pas si j'arriverais à le refaire !
Mais j'ai gardé le bout que j'avais fait avec toi !  Smile

En tout cas, bien noté vos conseils ! Merci ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
fran
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Souillac - Lot
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Jeu 28 Jan 2016 - 15:58

mais tu vas tanner comment : avec de la cervelle ou de l'ocre . Pour l'ocre il ne faut pas que la peau soit trop sèche : j'ai eu de bons résultats (j'ai tanné il y a 19 ans et les carquois sont toujours impeccables) en frottant avec un mélange de graisse (je n’avais que de l'oie)  de cendre et d'ocre on frotte bien sur les deux faces et on laisse sécher après on peut fumer la peau. Pour l'assouplir tu fais comme les "mangeuses de viande" (voir musée de l'Homme) tu les mâches et les re mâche et les reremache: voir les dents des dites mangeuses . N.B. Celles d'Otzi étaient un peu comme ça
Pour les fils voir ma réponse précédente.
Revenir en haut Aller en bas
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1636
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Jeu 28 Jan 2016 - 20:47

Oui , curieux d'ailleurs qu'ils n'aient jamais trouvé un outil articulé pour macher/assouplir ; est-ce que la salive n'aurait pas un rôle aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Ayla
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 40
Localisation : derrière une caméra
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Ven 29 Jan 2016 - 10:01

Hello !
Je pensais tanner à la cervelle (j'ai eu de bons résultats avec mon expé précédente sur les "petites peaux"). L'ocre, c'est plus pour colorer. Et puis pour assécher aussi...

Dilet, il y a d'autres méthodes que le masticage pour assouplir ! Il paraît qu'il faut tordre dans tous les sens la peau... perso, je ne me vois pas les "mâchouiller" ! Je vais essayer d'autres trucs (tordre, frotter, etc).
En paléo il y a les lissoirs aussi (souvent en os) qui ont sans doute été utilisés pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
fran
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Souillac - Lot
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Ven 29 Jan 2016 - 22:31

Ayla a écrit:

Dilet, il y a d'autres méthodes que le masticage pour assouplir ! Il paraît qu'il faut tordre dans tous les sens la peau... perso, je ne me vois pas les "mâchouiller" ! Je vais essayer d'autres trucs (tordre, frotter, etc).
En paléo il y a les lissoirs aussi (souvent en os) qui ont sans doute été utilisés pour ça.
L'un n'empêche pas l'autre! pour les grandes peaux il faut être super musclé(eeee) pour les tordre comme il faut.
cela n’empêche pas non plus de les palissonner. Je pense que les lissoirs dont tu parles cont plutôt pour la finition : le lissage final
Revenir en haut Aller en bas
LuckyLode
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 604
Localisation : Allier
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Sam 30 Jan 2016 - 0:39

Les lissoirs sont utilisés pour le cuir, pas pour la fourrure ni pour le "peau de chamois".

Je ne connais pas tous les termes exactes mais en gros il y a 3 types de peaux:

1: La fourrure, tout le monde connais, c'est une peau avec les poils.

2: Le cuir, comme je l'appelle, c'est du cuir comme on le connais pour nos ceintures, chaussures etc... C'est à dire la peau sans poil mais AVEC la couche qui retiens les poils. Ce cuir peut peut etre rendu impermeable en lissant le coté poil, et en graissant, pareil que nos chaussures. Les lissoirs sont utilisés uniquement sur ce type de cuir.

3: Et puis il y a les peaux dites de chamois (buck skin) cela n'as rien avoir avec l'animal mais c'est tout simplement la peau sans les poils et sans la couche qui retiens les poils. Ce cuir est particulièrement souple mais ne sera jamais étanche. 

Des méthodes de tannages il y en a des centaines... Tous ont des propriétés et des utilisations différentes...

Il faut savoir que si on tanne à la cervelle, on associe souvent avec un fumage pour rendre la peau "résistante" à l'eau. C'est une étape facultative mais recommandé s'il y a un risque que la peau peut etre en contact avec l'humidité. La procédure pour rendre une peau souple avec à la cervelle c'est de la manipuler dans tous les sens pour écarter/casser les fibres jusqu'à ce qu'elle soient sèches. Si la peau est humidifié après cette étape elle deviendra aussi dure/cartonneuse qu'avant. Je ne sais pas pourquoi, mais le fait de fumer la peau évite ce problème. 

Qui dit fumer dit également changement de couleur. Il faut une couleur or/jaune/marron pour que l'effet de résistance à l'eau est bonne mais rien n’empêche de fumer plus long temps pour avoir une couleur plus foncé. 

Il est donc inutile de teindre la peau avec de l'ocre. 

Le fait de mettre de l'ocre sur la peau n’assèche pas la peau. Tu fait simplement transférer l'humidité vers l'ocre, mais comme l'ocre se trouve sur/dans la peau, ça ne disparaît pas, ça à l'air plus sec mais l'humidité est toujours la...

Avant de tanner une peau, il faudrait définir quels utilisations on veut en tirer. Dans ton cas ca serais un costume... Impossible de savoir pour moi quel méthode étais utilisé mais la méthode de la cervelle me semble le plus adaptée effectivement. Pour la rendre souple, le plus simple c'est en été (ça séche plus vite). En hivers c'est possible mais c'est plus long et plus physique. La mâchouiller comme dis fran ca me semblerais la meilleure solution. 

Bref comme j'ai dis, des méthodes/combinaisons de tannages il y en a des centaines voir des milliers... Le mieux c'est d'expérimenter pas sois meme.

Bon courage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1636
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Sam 30 Jan 2016 - 9:52

Demande un conseil aux " La couenne " qui étaient à Brassempouy , ils auront peut-être un tour de main qui évitera une corvée pénible. Sinon tiens toi prête à machouiller énergiquement une peau tartinée de cervelle ( mouton , boeuf ...) ; fumée ou nature  ??? Gaffe à la vache folle ou à la tremblante .  affraid
Revenir en haut Aller en bas
nono189
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 525
Age : 669
Localisation : Sous le Puy de Dôme
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Sam 30 Jan 2016 - 13:27

Par lissoir peut être veux t il parler de ce genre d'outil et de technique:



On peut remplacer cet outil par un manche en bois arrondi à l'extrémité.
Ou bien planter ce manche dans le sol et c'est la peau qui est mise en mouvement ald l'outil:



Sinon y'a tous les dérivé autour du "tirage pliage" de la peau comme ci-dessous avec un tronc ou un piquet:



Autour d'un câble:

Revenir en haut Aller en bas
nono189
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 525
Age : 669
Localisation : Sous le Puy de Dôme
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Sam 30 Jan 2016 - 13:29

Tu peux aussi essayer 2 techniques pour assouplir tes peaux suivant 2 types d'actions différentes et cumuler les effets.
Revenir en haut Aller en bas
Ayla
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 40
Localisation : derrière une caméra
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Mar 2 Fév 2016 - 19:05

Hello ! Merci pour les conseils !

là tout de suite : deux problèmes se posent à moi...
Flûte de zut... comme je n'ai pas eu le temps de tanner plus tôt (j'attendais bêtement que la peau soit sêche + je suis partie en week-end) je n'ai pu repasser que ce matin voir les peaux... (qui sont dans le jardin d'une amie).
Résultat, il a plu tous les jours et les poils de la belle fourrure partent par paquet à la main ! Rhhaaaaa ! Mad 
Bon, du coup, j'ai raclé les poils de la première peau (la plus petite).
Je l'ai ramenée chez moi, ai commandé de la cervelle et l'ai fait sécher sur un fil à linge (bon, à l'extérieur toujours pour l'instant). 
Demain il faudra que je passe récupérer l'autre, que je l'épile, et que je passe tout le monde à la cervelle!

Donc problème 1 : il faut tanner au plus vite et donc sans poils finalement sinon je vais perdre ces peaux qui vont pourrir.

Problème 2 : impossible de coudre les trous comme vous me l'aviez recommandé ! Bêtement, j'y suis allée avec une aiguille (en métal) et du fil. Tellement épais (il y avait encore les poils quand j'ai essayé) que même avec un dé à coudre, ça passait pas ! scratch
Faut il faire des trous au silex pour refermer d'autres trous ? (pas de poinçon en os sous la main)...


Apprentissages (par rapport à mon expé précédente) :
1) c'est le fait de laisser la peau humide au moins 5 jours d'affilé qui fait tomber les poils et non une quelconque mixture. (il faut qu'elle "commence à pourrir" - mais pas trop non plus !).
2) l'ocre (après l'étape de l'écharnage) a, je pense, au moins aidé à ce que les insectes ne prolifèrent pas... à moins que ça soit parce qu'il n'y a plus de viande... et que ça pourrit moins. Bon. Mais là, l'ocre se barre avec le reste de graisse humide si je la "gratte"... Et donc, au final, ça ne teinte pas, et ça ne tanne pas non plus...


Questions urgentes !
1) Faut il que je rince la cervelle après que j'aurais fait tremper demain ou faut il que je racle et que je torde jusqu'à ce que ce soit sec (pour garder la souplesse ?)...
2) Est-ce un problème de tanner sans que la peau soit sèche ?

Bon, et enfin, j'ai lu sur un site qu'on pouvait "tanner" à la fumée, sans passer par la case cervelle ?
Revenir en haut Aller en bas
Ayla
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 40
Localisation : derrière une caméra
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Mar 2 Fév 2016 - 19:37

Pfff quel boulot n'empêche !
Enfin, quelques photos du jour...


L'ocre qui se barre en raclant (oui la photo est de côté)


Les poils qui se barrent quand on tire dessus à la main... sic.


Epilage, du coup... (oui, la photo est encore de côté, et oui, j'ai fait ça à l'arrière de ma voiture car il pleuvait !)



Autres remarques :
- la bête avait plein de tiques dans sa fourrure (mortes heureusement) - beurk.
- Il faut vraiment virer queues et mamelles au plus tôt (ça pourrit plus vite que le reste).
- A ce stade, ça pue quand même moins qu'au début (mais on peut quand même faire mieux).
- Les poils sont pas si faciles à virer parfois (une petite zone avait réussi à sécher côté chair - c'était le plus difficile à virer côté poils)
- côté chair, c'est encore bien dégueu au toucher.
Revenir en haut Aller en bas
Ayla
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 40
Localisation : derrière une caméra
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Mar 2 Fév 2016 - 19:39

Dernière remarque : je regrette bien de ne pas avoir pu faire un cadre pour travailler...
Revenir en haut Aller en bas
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1636
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Mar 2 Fév 2016 - 20:53

"la bête avait plein de tiques dans sa fourrure (mortes heureusement) - beurk."    , mais avant quand tu as commencé à travailler tes peaux ?
d'où l'intérêt de porter des gants ( même fins ) en plastique , pour enlever les poils ( les chasseurs en utilisent de plus en plus  pour le gibier à traiter) .
Enfin avec tous ces poils répandus par terre , tu vas faire des heureux chez les souris , les petits oiseaux , pour les nids ; c'est sympa de penser à eux .
Revenir en haut Aller en bas
Ayla
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 40
Localisation : derrière une caméra
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Mar 2 Fév 2016 - 21:57

Oui, demain je reprends des gants sans faute (je les avais oublié aujourd'hui, je pensais juste passer vérifier comme ça où ça en était).

Quant à la question de savoir si les tiques étaient là avant, je pense que oui, vu leur taille, et aussi, vu le fait qu'elles étaient toutes mortes. Mais vu aussi qu'elles étaient bien planquées sous les poils épais, difficile à jurer.
Revenir en haut Aller en bas
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1820
Age : 65
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Mar 2 Fév 2016 - 23:17

Ayla a écrit:
Oui, demain je reprends des gants sans faute (je les avais oublié aujourd'hui, je pensais juste passer vérifier comme ça où ça en était).

Quant à la question de savoir si les tiques étaient là avant, je pense que oui, vu leur taille, et aussi, vu le fait qu'elles étaient toutes mortes. Mais vu aussi qu'elles étaient bien planquées sous les poils épais, difficile à jurer.

Une option: comme tu as enlevé les poils, tu ne tannes pas et tu en fais une peau de tambour!
Il semble que la peau soit assez grande pour un beau tambour genre Bodhran...
Sinon, si tu n'as pas le temps de tanner tout de suite, tu mets le tout dans un sac plastique et au congélateur! Tu reprendras le travail plus tard quand tu auras le temps et qu'il fera plus beau.

J'ai moi même un problème de tannage; on a abbattu deux gros ageaux mâles avec un ami et j'ai récupéré les scrotums afin d'en faire des poches pour ranger des petits trucs genre osselets. Je les ai étirés sur un sac plastique rempli de sable et les ai laissé sécher afin de pouvoir prendre mon temps pour les tanner avec je ne sais pas encore exactement avec quoi...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de En ligne
Ayla
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 40
Localisation : derrière une caméra
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Mer 3 Fév 2016 - 21:24

Ayla a écrit:
Hello ! Merci pour les conseils !

là tout de suite : deux problèmes se posent à moi...
Flûte de zut... comme je n'ai pas eu le temps de tanner plus tôt (j'attendais bêtement que la peau soit sêche + je suis partie en week-end) je n'ai pu repasser que ce matin voir les peaux... (qui sont dans le jardin d'une amie).
Résultat, il a plu tous les jours et les poils de la belle fourrure partent par paquet à la main ! Rhhaaaaa ! Mad 
Bon, du coup, j'ai raclé les poils de la première peau (la plus petite).
Je l'ai ramenée chez moi, ai commandé de la cervelle et l'ai fait sécher sur un fil à linge (bon, à l'extérieur toujours pour l'instant). 
Demain il faudra que je passe récupérer l'autre, que je l'épile, et que je passe tout le monde à la cervelle!

Donc problème 1 : il faut tanner au plus vite et donc sans poils finalement sinon je vais perdre ces peaux qui vont pourrir.

Problème 2 : impossible de coudre les trous comme vous me l'aviez recommandé ! Bêtement, j'y suis allée avec une aiguille (en métal) et du fil. Tellement épais (il y avait encore les poils quand j'ai essayé) que même avec un dé à coudre, ça passait pas ! scratch
Faut il faire des trous au silex pour refermer d'autres trous ? (pas de poinçon en os sous la main)...


Apprentissages (par rapport à mon expé précédente) :
1) c'est le fait de laisser la peau humide au moins 5 jours d'affilé qui fait tomber les poils et non une quelconque mixture. (il faut qu'elle "commence à pourrir" - mais pas trop non plus !).
2) l'ocre (après l'étape de l'écharnage) a, je pense, au moins aidé à ce que les insectes ne prolifèrent pas... à moins que ça soit parce qu'il n'y a plus de viande... et que ça pourrit moins. Bon. Mais là, l'ocre se barre avec le reste de graisse humide si je la "gratte"... Et donc, au final, ça ne teinte pas, et ça ne tanne pas non plus...


Questions urgentes !
1) Faut il que je rince la cervelle après que j'aurais fait tremper demain ou faut il que je racle et que je torde jusqu'à ce que ce soit sec (pour garder la souplesse ?)...
2) Est-ce un problème de tanner sans que la peau soit sèche ?

Bon, et enfin, j'ai lu sur un site qu'on pouvait "tanner" à la fumée, sans passer par la case cervelle ?

Je reposte ce message parce que j'ai toujours besoin d'aide !

Mes peaux ne sèchent pas parce qu'il fait tous les jours humide et/ou pluvieux ! Rhaaaaa ! Mad
J'ai bien peur que ça ne marche pas !!!! Confused
Aujourd'hui je les ai re-raclées toutes les deux, enlevé le poil de la plus grande, et fait tremper dans de la cervelle... (beurk).

Bref, journée beurk. Toujours énormément de travail... et pour l'instant pour aucun résultat ! C'est déprimant. Si demain je n'arrive pas à faire mieux, je pense que je vais finir par tout jeter ! Snif ! Sad
Revenir en haut Aller en bas
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1820
Age : 65
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Mer 3 Fév 2016 - 22:49

Ayla a écrit:

Mes peaux ne sèchent pas parce qu'il fait tous les jours humide et/ou pluvieux ! Rhaaaaa ! Mad
J'ai bien peur que ça ne marche pas !!!! Confused
Aujourd'hui je les ai re-raclées toutes les deux, enlevé le poil de la plus grande, et fait tremper dans de la cervelle... (beurk).

Bref, journée beurk. Toujours énormément de travail... et pour l'instant pour aucun résultat ! C'est déprimant. Si demain je n'arrive pas à faire mieux, je pense que je vais finir par tout jeter ! Snif ! Sad

Ne les jette surtout pas!
Si il fait trop humide actuellement (tu n'as pas un grenier de disponible?) tu les mets dans un sac et au congelo! ce serait trop bête de perde de belles peaux comme celles ci.
Tu reprendras le travail aux temps chauds...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de En ligne
LuckyLode
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 604
Localisation : Allier
Date d'inscription : 10/01/2014

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Mer 3 Fév 2016 - 23:24

Enleve les poils, chair, graisse etc maintenant. 

Soit tu congele ta peau, soit saler, soit faire sécher à l'intérieur pour la conserver. 

Il faut appliquer la cervelle une fois séche ou partiellement sèche, sinon ça ne rentrera jamais dans les pores.

Bien essorer en tournant avec un baton pour faire rentre la cervelle, puis appliquer a nouveau la cervelle et essorer etc etc.. au moins 4 - 5 fois...

Ensuite la phase d'asouplissement, étirer etirer etirer dans tous les sens.... la phase d’assouplissement est conseillé par temps chaud. Tu peut attaquer maintenant, et faire des pauses en faisant une boule et tu congele. puis tu reprends quand t'auras le temps puis tu recongele.... Mais surtout continue jusque ce soit completement sec, sinon ça ne sert a rien
Revenir en haut Aller en bas
Ayla
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 40
Localisation : derrière une caméra
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Jeu 4 Fév 2016 - 8:52

Je n'ai pas de grand congelo...

Merci pour vos réponses à tous les deux.
Je vais essayer de les faire sécher à l'intérieur sur un séchoir à linge (au risque de disputes conjugales ! What a Face ) histoire de ne pas tout perdre !

Allez, au boulot !
Revenir en haut Aller en bas
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1636
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Jeu 4 Fév 2016 - 8:59

Bref , tanner des peaux est un travail répétitif - d'où l'expression tu nous tannes - et intellectuel - il faut beaucoup de cervelle . Laughing 
Est-ce bien la place pour ces remarques ? Pourvu que le congélateur ne tombe pas en panne en ton absence . Courage .
Revenir en haut Aller en bas
hugo69
Chasseur d'Aurochs
avatar

Nombre de messages : 281
Localisation : lyon
Date d'inscription : 23/03/2011

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Jeu 4 Fév 2016 - 9:41

Au pire, à défaut de congélo, sale tes peaux généreusement (500g à 1 kg max de sel devrait suffire mais tu ne risques rien à mettre une bonne couche), tu les roules un peu serrées et tu stockes les rouleaux verticalement.
Le sel absorbe l'eau qui vas descendre et couler en bas en goute à goute. tu vas facilement extraire un jus bien dégueux et ainsi stabiliser tes peaux. au besoin, déroule après 12h, retire la couche de sel humide en secouant et applique une nouvelle couche de sel sec.
Courage, et merci tes erreurs nous aideront plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Ayla
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 40
Localisation : derrière une caméra
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Jeu 4 Fév 2016 - 12:12

Citation :
Courage, et merci tes erreurs nous aideront plus tard.

Merci Hugo !

Bon, j'ai raclé la cervelle sur les deux faces... et sur les deux peaux.
Tout est sur des étendages à linge... à l'intérieur.
(et bien sûr c'est quand tout est installé qu'un rayon de soleil apparaît - Rhhaaaaa bis)


Conclusion provisoire :
- tanner des peaux c'est dégueu et ça pue.
- c'est long et fatiguant.
- quand il pleut tous les jours, c'est nul (autre conclusion plus paléo = il faut avoir un accès à un abri pour faire sécher au sec)
- c'est jamais gagné.
Revenir en haut Aller en bas
fran
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 711
Localisation : Souillac - Lot
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Jeu 4 Fév 2016 - 16:28

et ce n'est pas une activité de citadine sociale et bien élevée
Revenir en haut Aller en bas
Ayla
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1003
Age : 40
Localisation : derrière une caméra
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Jeu 4 Fév 2016 - 16:46

Tu m'étonnes !
Vous auriez vu la tête du facteur ce matin (et du voisin un peu avant) quand il a passé la tête par dessus la barrière où j'étais en train de gratter les peaux ! 

What a Face What a Face What a Face

"bonjour bonjour !" (ayons l'air naturelle !) - euh non, je ne prends pas le courrier, mettez le dans la boîte, j'ai un peu les mains dégueulasses, heu, sales, là... 

 What a Face What a Face

(je précise que j'avais des gants cette fois ! Et que je ne les ai pas regrettés !)
Revenir en haut Aller en bas
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1636
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   Ven 5 Fév 2016 - 6:38

Difficile de résister au plaisir de joindre ce dessin piqué dans le dernier Fluide Glacial , il parle aussi de peaux ; à déplacer éventuellement .

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A propos du tannage des peaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
A propos du tannage des peaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vivre avec les rennes
» a propos de youtube, daylimotion koreus etc..
» Des propos qui choquent: sida ... justice immanente?!
» question à propos de Mère Thérèsa
» A propos du rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: Expérimentation :: Art & Artisanat-
Sauter vers: