La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 angoisse armoricaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
38patlot
Chasseur-Cueilleur


Nombre de messages : 64
Age : 47
Localisation : isere
Date d'inscription : 26/02/2013

MessageSujet: Re: angoisse armoricaine   Lun 4 Jan 2016 - 7:12

merci zeanluc sympa le musée
il y a eu des essais  pour les ré-emmancher ces pointes ?
Revenir en haut Aller en bas
Néo02
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Sur la tiretaine
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: angoisse armoricaine   Lun 4 Jan 2016 - 14:17

38patlot a écrit:
merci zeanluc sympa le musée
il y a eu des essais  pour les ré-emmancher ces pointes ?

Citation de C. Nicolas :
S'agissant des pièces archéologiques, on observe des traces d’adhésif (matière brun-noir) qui peut couvrir les ailerons mais aussi l’ensemble de la flèche. Les vestiges d’adhésif peuvent se retrouver à proximité ou sur le bord des flèches et parfois près de la pointe. Les traces d’adhésif sont parfois bien localisées au centre de la pièce ou situées sur une cassure; cela suggère que cette dernière est ancienne et que la flèche a été emmanchée malgré la cassure.


Les études au microscope des traces montrent "mouvements transversaux et répétés dans l’emmanchement."..."Il faut donc admettre que l’emmanchement de ces armatures était médiocre et n’était pas destiné à assurer une efficacité au tir. Ce constat est appuyé par le fait qu’aucune cassure diagnostique d’un impact n’a été observée sur les flèches armoricaines. L’emmanchement des flèches armoricaines paraît donc plus symbolique que fonctionnel et a duré suffisamment longtemps pour provoquer des plaques brillantes et des émoussés."


"Selon la distribution des plaques brillantes et des émoussés, les pointes de flèches devaient être emmanchées avec un lien qui passe autour des ailerons. Dans un cas, ce lien était appliqué sur l’adhésif. La colle se trouve sur les bords internes des ailerons et du pédoncule mais aussi sur l’extérieur des ailerons. Elle devait ainsi couvrir totalement les liens, la partie basse des pointes de flèches et parfois leur pointe. Avec un tel emmanchement, les longs ailerons des armatures devenaient parfaitement invisibles."





"Tout porte à croire que l’ensemble, ou du moins une très grande majorité, des flèches armoricaines était emmanché de façon lâche et médiocre ; de telle sorte qu’apparaissent des traces d’usure (plaques brillantes et émoussés). Un tel emmanchement inopérant couplé à l’absence de traces d’impact fait des flèches armoricaines des objets non fonctionnels, montées sur des hampes pour le seul apparat. Cette ostentation est en elle-même
contradictoire puisque, une fois emmanchées, la finesse ou les ailerons longs des armatures devenaient invisibles. Si nos observations sont justes, il faut en conclure que l’important n’était pas que leur propriétaire arbore ces superbes flèches mais bien que l’on sache qu’il en est le détenteur."


"À bien des égards, les flèches armoricaines sont des armatures de prestige, détournées de leur fonction première. Elles ont été taillées dans un silex exogène, sans doute transporté sous la forme d’éclats-supports. Certaines ont servi à découper des plantes. Surtout, la plupart ont été emmanchées de façon lâche et n’ont jamais servi. Quelques-unes semblent avoir été héritées et transmises sur une ou plusieurs générations. Finalement, elles ont été, semble-t-il, démanchées puis déposées dans des boîtes en bois."


Dernière édition par Néo02 le Lun 4 Jan 2016 - 14:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://neolithique02.blog4ever.com/blog/index-65835.html
Néo02
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Sur la tiretaine
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: angoisse armoricaine   Lun 4 Jan 2016 - 14:21

38patlot a écrit:
merci pour le lien
gros point d’interrogation pour le coup de l'usage de coupe de plante.
penser à un montage genre bistouri avec lame interchangeable?..........pointes frottées sur une plante spéciale?.....
c'est spéciale de voir la maitrise de la taille du silex à son zénith voisinant avec le début du cuivre et du bronze.
quelques photos du musée national à Athènes
 
 http://www.prehistoweb.fr/index.php/forum-prehisto/idees-de-manches-concours/97-manche-en-grece#741

Pour C. Nicolas, La découpe de plante reste une pratique aussi exceptionnelle qu’anecdotique. Seul un poli de végétaux a été observé sur quatre armatures de Crec’h-Perros. Les quatre armatures de flèches ont été utilisés non emmanchées – ou en tout cas sans ligature – pour découper des plantes. En effet, des traces d’emmanchement recoupent le lustré végétal.

"Le détournement d’un objet hautement symbolique de sa fonction première n’est pas un fait
banal. Ces flèches n’ont pu être utilisées de façon prosaïque ou opportuniste. L’hypothèse la
moins invraisemblable à nos yeux est celle d’un usage rituel. La question essentielle mais
pour l’heure insoluble est de savoir ce qu’elles ont découpé. Elle pourrait, par exemple, avoir
servi à couper les liens, qui serviront à l’emmanchement de ces flèches. On pourrait tout aussi
bien imaginer une collecte de végétaux aux vertus supposées magiques, psychotropes ou
médicinales. Quoiqu’il en soit cette pratique reste marginale puisqu’elle n’a pu être observée
que sur quatre armatures de Crec’h-Perros et aucunement sur celles de Brun-Bras ou de Pratar-
Simon-Pella."
Revenir en haut Aller en bas
http://neolithique02.blog4ever.com/blog/index-65835.html
bibi36
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 555
Localisation : Paname
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: angoisse armoricaine   Mar 5 Jan 2016 - 12:39

Salut à tous et bonne année !

Tiens je n'étais pas venu poster depuis un bail et voilà que je tombe sur cette page !

Je vois qu'il y'a des sceptiques sur la découpe de plante... C'est une habitude et c'est pas toujours évident de convaincre les gens ! C'est moi qui ait fait les études tracéo de Crech' Perros et de Lannilis qui ont été intégrées à la thèse de C. Nicolas et dès qu'on communique la-dessus, on a le droit bien souvent à des regards dubitatifs. C'est encore arrivé en colloque l'année dernière. Comme l'a précisé Néo02, nous considérons vraiment ces 4 exemples de découpe de plantes avant emmanchement comme anecdotique au regard de l'ensemble des données à notre disposition. C'est une bizarrerie que nous avons d'ailleurs pisté l'année dernière sur toutes les pièces de Saint-Germain (dans mon souvenir autour de 100-150 pièces) et aucune n'a montré de traces d'utilisation sur des plantes ou sur quoi que ce soit d'autres d'ailleurs. POur être honnête, je n'ai aucune explication à ce truc et je verrais un comm' avec un truc présenté comme ça, le premier truc que je ferais c'est chercher l'erreur ou les interprétations alternatives. Je pense personnellement qu'il ne faut pas donner trop d'importance à cette découpe de plante. Certains l'ont fait (notamment dans le bouquin sur l'archéo en Bretagne sorti par l'INRAP), en étendant une observation ponctuelle à l'ensemble du matériel et en extrapolant des hypothèses contradictoires avec les traces (l'hypothèse de tirs dans une botte de foin).

Bref, de notre côté, le fait véritablement important st l'emmanchement intense de ces pièces sans utilisation et probablement sur le temps long (plusieurs générations ?). Et le fait que les ailerons soient totalement dissimulés alors qu'ils sont très très diffiiciles à obtenir pose vraiment la question de la santé mentale des bonhommes ! Razz Franchement quand je posais certaines pièces sur la pâte à fixe pour les mettre sous le microscope, j'étais pas très rassuré tellement les ailerons étaient parfois fins et longs !

Pour complément, voilà un article en anglais sur la question :
http://journals.ed.ac.uk/lithicstudies/article/download/1126/1643

et la publi tout fraiche de la thèse de C. Nicolas :
https://www.sidestone.com/bookshop/fleches-de-pouvoir-a-l-aube-de-la-metallurgie

A tantôt !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: angoisse armoricaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
angoisse armoricaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Faire face à une angoisse
» comment j'arrive à surmonter mon angoisse...
» Angoisse
» Crise d'angoisse sur crise d'angoise !!
» Ma première crise d'angoisse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: Expérimentation :: Technologie lithique-
Sauter vers: