La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 Une BD prête à lire

Aller en bas 
AuteurMessage
loup
Membre de la Tribu
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 68
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: Une BD prête à lire   Sam 9 Nov 2013 - 14:03

Bonjour à tous, mes interventions sur le site sont épisodiques. Je suis fidèle lecteur plus qu'intervenant...

Illustrateur, dessinateur, j'ai déjà eu déjà l'occasion de montrer quelques travaux sur le site, entre l'aquarelle, le dessin et... la taille de silex !
Je viens de terminer l'adaptation en BD d'un livre de Michel Peyramaure : Les grandes Falaises". 44 planches en noir et blanc et selon la demande elles peuvent être mise en couleurs à l'aquarelle. Voici le synopsis :


- 10 000 ans. Le Clan des Grandes Falaises occupe un habitat troglodyte au bord d’une rivière. La découverte d’une curieuse “petite sagaie”, bouleverse la vie de la tribu. Un groupe de nomades s’est installé à proximité. Porteurs de progrès techniques, de savoirs nouveaux, ils possèdent cette arme inconnue : l’arc et la flèche et sont aussi maîtres des chevaux. 


Leur intrusion sur le territoire du clan, la chasse qu’ils y pratiquent sans s’être fait connaître est une faute contre la tradition. Le vieux chef du clan, pour faire payer les intrus, décide l’enlèvement de l’un d’eux. Marah et Hankô sont chargés de cette mission. On apprend, au cours de leur périple que Marah a un passé légendaire de chasseur de mammouth, un animal qui a pratiquement disparu de la région.  Suite à une méprise, l’otage capturé par les deux hommes s’avère être une jeune fille. Hankô est un homme violent et agressif, le vieux chef la confie à Marah qui parvient à l’amadouer et la prend en amitié.

Les deux tribus s’affrontent mais la falaise assiégée est une forteresse imprenable et le conflit s’enlise. la belle saison se termine, la migration des rennes annonce le froid. Les chasseurs d’une tribu voisine et amie, le Clan des Ours, se présentent comme chaque année aux Grandes Falaises pour la chasse traditionnelle conjointe. C’est une force d’appoint importante. Le chef des arrivants se propose comme émissaire pour négocier la fin du siège. Un accord est conclut : la fille restera dans le Clan en réparation du préjudice, un stock d’ivoire sera donné aux nomades. Ils lèvent le siège et quittent les lieux. 

C’est le départ pour la chasse à la poursuite des rennes. Hankô qui dirige le groupe de chasseurs, encourage des méthodes cruelles et sanguinaires que Marah réprouve. La haine grandit entre les deux hommes. 

Au retour, Marah et Kôm aperçoivent un vieux mammouth, sans doute un des derniers. Ils gardent pour eux cette rencontre pour ne pas le livrer aux chasseurs. Le vieux chef est mourant. Aweïda la jeune captive à fait profiter le clan des nouvelles techniques qu’elle connait, notamment la cuisson de l’argile. L’adolescente est maintenant une jeune femme. 

Un allié d’Hankô succède au vieux chef. Hankô espère récupérer Aweïda qu’il veut soumettre et épouser. Marah la défend tant bien que mal mais il doit se résoudre à soustraire à la pression de la communauté, cette fille étrangère qui refuse d’épouser Hankô. Loin des Grandes Falaises, Il va la cacher dans un refuge qu’il est seul à connaître, l’endroit est riche de ressources et isolé. Ils passent là quelques jours heureux et amoureux. Marah doit laisser Aweïda. 

De retour aux Grandes Falaises, il prétend que la fille lui a échappé. Hankô n’y croit pas. Une expédition part à sa recherche en vain. Plus tard, des chasseurs la retrouvent par hasard, la ramènent. Marah est enfermé quelques temps pour avoir trompé le clan et son chef.

Cette fois, Aweïda est confiée à Hankö. Elle refuse toujours de se soumettre. Un jour elle réussit à le frapper et croit l’avoir tué. Marah intervient, déclare que c’est lui qui a agit. Hankö n’est que blessé, il défie Marah dans un duel. Le combat à lieu, les deux hommes se battent à mort. Deux jeunes cavaliers arrivent sur la scène du duel, ce sont les fils de Marah. Ils veulent aider leur père mais celui-ci réussit à battre Hankô sans leur aide. Marah épargne Hankô avec sa parole qu’il renonce à Aweïda. 

Les fils sont curieux de comprendre ce qui s’est passé. Marah raconte et éveille aussitôt la curiosité des garçons pour cette jeune fille et toutes les nouveautés qu’elle apporte. Eux, justement, voyagent, rencontrant d’autres peuples, apprenant d’autres techniques. Marah les a toujours encouragés dans cette quête et chaque année ils passent et racontent leurs découvertes. Ils deviennent vite amis d’Aweïda qui partage leur curiosité, leur jeunesse, leur maîtrise des chevaux. Marah et ses épouses observent le rapprochement des jeunes gens : Aweïda et l’un des garçons sont amoureux.

Hankô décide de quitter les Grandes Falaises. Il part seul…

Les trois jeunes gens s’en vont à leur tour. Marah a rendu sa liberté à Aweïda. Il se sent dépassé par ces jeunes, leur soif de progrès, leur envie de vivre autrement avec les nouveaux savoirs glanés chez d’autres hommes. Il est las et ne participe même pas à la grande chasse d’automne qui se prépare. Il sombre dans la mélancolie. A son jeune ami Köm, il confie ses pensées : le vieux mammouth le hante. Tous deux appartiennent au passé… Alors une dernière chasse, un ultime combat ?


Voici quelques planches dont une aquarellée :







Je n'ai pas pour l'instant d'éditeur traditionnel. Je pense aussi à une publication sur le web... Peut-être, l'un d'entre vous pourrait-il m'aiguiller vers un bon plan ? je suis meilleur dessinateur que démarcheur. 
Revenir en haut Aller en bas
http://blogauteur.typepad.fr/alainvigneron
homininé
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1541
Age : 54
Localisation : Valenciennes
Date d'inscription : 11/09/2008

MessageSujet: Re: Une BD prête à lire   Sam 9 Nov 2013 - 15:09

Joli travail Loup ! thumleft 
Ca donne envie de lire la suite

_________________
Je suis plus évolué que j'en ai l'air !
Revenir en haut Aller en bas
http://hominines.portail-svt.com
Ayla
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1017
Age : 41
Localisation : derrière une caméra
Date d'inscription : 18/06/2009

MessageSujet: Re: Une BD prête à lire   Sam 9 Nov 2013 - 23:16

ça me plaît ! Et ça donne envie d'en lire plus oui ! 
Bravo !!!!
Revenir en haut Aller en bas
zeanluc
Chamane de la Tribu
avatar

Nombre de messages : 7628
Age : 55
Localisation : Sud de Paris
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Une BD prête à lire   Dim 10 Nov 2013 - 6:28

Sympa ces planches. As-tu pris contact avec Michel Peyramaure et son éditeur qui pourrait être intéressé par une adaptation du livre en BD ? Je n'y connais pas grand chose, mais tu peux voir avec quelques auteurs comment ils procedent. Jean-Michel Roudier par exemple devrait pouvoir t'aiguiller. Il y a des salons sympas comme celui qui se tiend chaque année à la Chapelles aux Saints autour d'auteurs spécialisés sur la litterature préhistorique

_________________
La vérité est tailleur !
Revenir en haut Aller en bas
loup
Membre de la Tribu
avatar

Nombre de messages : 39
Age : 68
Localisation : Poitou
Date d'inscription : 20/05/2010

MessageSujet: BD   Dim 10 Nov 2013 - 8:22

Michel Peyramaure a préfacé deux de mes recueils d'aquarelles chez Ed. Ouest-France. Je le connais assez bien et il aimerait voir cette BD aboutir. Je suis en cours de prospection, c'est ingrat et parfois long. Merci de tes infos, je vous tiendrais au courrant !
Revenir en haut Aller en bas
http://blogauteur.typepad.fr/alainvigneron
zeanluc
Chamane de la Tribu
avatar

Nombre de messages : 7628
Age : 55
Localisation : Sud de Paris
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: Une BD prête à lire   Dim 10 Nov 2013 - 8:25

Super !

_________________
La vérité est tailleur !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une BD prête à lire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une BD prête à lire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: Préhistoire sur le web :: La caverne-
Sauter vers: