La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 l'ostréiculteur version silex

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Néo02
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Sur la tiretaine
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: l'ostréiculteur version silex   Dim 1 Fév 2015 - 16:15

https://www.youtube.com/watch?v=0lKzw-FuejY

Pas commode le Christian...
Revenir en haut Aller en bas
http://neolithique02.blog4ever.com/blog/index-65835.html
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1886
Age : 66
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Dim 1 Fév 2015 - 16:42

Néo02 a écrit:
https://www.youtube.com/watch?v=0lKzw-FuejY

Pas commode le Christian...

Et ce qu'il a trouvé n'est en aucun cas un grattoir néolithique mais une pierre à fusil qui date probablement du 17 siècle...
La forme et la taille en sont caractéristiques.

Et il dit pas mal de conneries ce brave homme!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
Étincelle
Chasseur d'Antilopes Saïga


Nombre de messages : 166
Localisation : Centre-sud ou nord-est
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Lun 2 Fév 2015 - 18:28

Il a l'air brave ce gars... mais faut reconnaître qu'il est complètement à la rue!
Revenir en haut Aller en bas
zeanluc
Chamane de la Tribu
avatar

Nombre de messages : 7666
Age : 55
Localisation : Sud de Paris
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Lun 2 Fév 2015 - 22:32

je reproduis ce qui est inscrit en dessous de la vidéo

La curiosité est un moteur puissant. C'est elle qui a poussé Christian RICOU vers des rivages inexplorés de la préhistoire, à la source du geste utilisé par nos lointains ancêtres pour créer des colliers de perles ou des outils élaborés en silex… Avec cet entêtement proprement charentais, cet ostréiculteur oléronais a construit une vraie démarche scientifique, expérimentale, pour trouver le "vrai geste", au risque de saborder quelques certitudes bien établies. 
Il faut noter que certaines des découvertes de Christian Ricou ont déjà fait l'objet de publication dans des revues savantes*, avec des explications formatées dans le moule universitaire. Mais ce parcours du combattant pour partager son savoir a laissé quelques cicatrices. Aussi, pour livrer de nouvelles révélations, CHRISTIAN RICOU a préféré la vidéo, pour raconter, et surtout montrer, comment il est arrivé à ces certitudes révolutionnaires, ouvrant des pistes nouvelles à tous ceux qui s'intéressent aux techniques de taille sur silex… 
Désormais octogénaire, Christian RICOU a le sentiment d’avoir accompli un beau parcours en préhistoire. Désormais, ses mains tremblent trop pour être pleinement efficaces. Il regrette de ne pas avoir fait ce film dix ans plus tôt : « Ça aurait été plus facile pour moi… » Mais dix ans plus tôt, il espérait encore publier le fruit de ses recherches, tout en mesurant les obstacles qui restaient à franchir. Son « pedigree », comme il dit, n’était pas un atout pour se mesurer à ces comités de lecture…
Ce film, souhaité par CHRISTIAN RICOU, est donc un moyen d’attirer l’attention des chercheurs sur ces techniques de taille qui pourraient bien être celles utilisées jadis par nos ancêtres du Néolithique. Tout concorde. Les stigmates produits sont les mêmes que sur les compresseurs collectés ici et là, sur les différents sites de l’île d’Oléron. Et tout ostréiculteur retraité qu’il soit, Christian RICOU a appliqué une démarche scientifique, expérimentale, pour arriver à ses conclusions…
* Avec son ami Thimus Esnard, qui traduisait en langage universitaire les trouvailles du retraité de l’ostréiculture, Christian Ricou a publié plusieurs articles : « Utilisation des galets ouvragés du site de Ponthezières à Saint-Georges-d'Oléron (Charente-Maritime) » dans le Bulletin de la société préhistorique française (N° 93, année 1996), « Étude technique et expérimentale d'un galet compresseur non identifié en provenance de sites artenaciens oléronais » dans le Bulletin de la société préhistorique française (N° 95, année 1998), « Étude expérimentale concernant la fabrication de perles en coquillage de deux sites artenaciens oléronais » dans le Bulletin de la société préhistorique française (N° 97, année 2000).


_________________
La vérité est tailleur !
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1886
Age : 66
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Mar 3 Fév 2015 - 0:12

zeanluc a écrit:
je reproduis ce qui est inscrit en dessous de la vidéo

La curiosité est un moteur puissant. C'est elle qui a poussé Christian RICOU vers des rivages inexplorés de la préhistoire, à la source du geste utilisé par nos lointains ancêtres pour créer des colliers de perles ou des outils élaborés en silex… Avec cet entêtement proprement charentais, cet ostréiculteur oléronais a construit une vraie démarche scientifique, expérimentale, pour trouver le "vrai geste", au risque de saborder quelques certitudes bien établies. 
Il faut noter que certaines des découvertes de Christian Ricou ont déjà fait l'objet de publication dans des revues savantes*, avec des explications formatées dans le moule universitaire. Mais ce parcours du combattant pour partager son savoir a laissé quelques cicatrices. Aussi, pour livrer de nouvelles révélations, CHRISTIAN RICOU a préféré la vidéo, pour raconter, et surtout montrer, comment il est arrivé à ces certitudes révolutionnaires, ouvrant des pistes nouvelles à tous ceux qui s'intéressent aux techniques de taille sur silex… 
Désormais octogénaire, Christian RICOU a le sentiment d’avoir accompli un beau parcours en préhistoire. Désormais, ses mains tremblent trop pour être pleinement efficaces. Il regrette de ne pas avoir fait ce film dix ans plus tôt : « Ça aurait été plus facile pour moi… » Mais dix ans plus tôt, il espérait encore publier le fruit de ses recherches, tout en mesurant les obstacles qui restaient à franchir. Son « pedigree », comme il dit, n’était pas un atout pour se mesurer à ces comités de lecture…
Ce film, souhaité par CHRISTIAN RICOU, est donc un moyen d’attirer l’attention des chercheurs sur ces techniques de taille qui pourraient bien être celles utilisées jadis par nos ancêtres du Néolithique. Tout concorde. Les stigmates produits sont les mêmes que sur les compresseurs collectés ici et là, sur les différents sites de l’île d’Oléron. Et tout ostréiculteur retraité qu’il soit, Christian RICOU a appliqué une démarche scientifique, expérimentale, pour arriver à ses conclusions…
* Avec son ami Thimus Esnard, qui traduisait en langage universitaire les trouvailles du retraité de l’ostréiculture, Christian Ricou a publié plusieurs articles : « Utilisation des galets ouvragés du site de Ponthezières à Saint-Georges-d'Oléron (Charente-Maritime) » dans le Bulletin de la société préhistorique française (N° 93, année 1996), « Étude technique et expérimentale d'un galet compresseur non identifié en provenance de sites artenaciens oléronais » dans le Bulletin de la société préhistorique française (N° 95, année 1998), « Étude expérimentale concernant la fabrication de perles en coquillage de deux sites artenaciens oléronais » dans le Bulletin de la société préhistorique française (N° 97, année 2000).


Ben voyons!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
Néo02
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Sur la tiretaine
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Mar 3 Fév 2015 - 11:57

tu es un peu dur Ringot, j'ai lu dans le dernier bulletin de la SPF que le gars était un vrai spécialiste...


























de la fine de claire n°2 shakng2
Revenir en haut Aller en bas
http://neolithique02.blog4ever.com/blog/index-65835.html
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1886
Age : 66
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Mar 3 Fév 2015 - 12:03

Néo02 a écrit:
tu es un peu dur Ringot, j'ai lu dans le dernier bulletin de la SPF que le gars était un vrai spécialiste...
de la fine de claire n°2 shakng2
Un spécialiste qui prend une pierre à fusil pour un grattoir néo et qui dit qu'il est impossible de faire de la retouche par presion dans le creux de la main???
Il y a plein de gens qui peuvent lui montrer que ça marche, moi en premier et surtout plein d'autres dont certains sur Paleobox...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
Étincelle
Chasseur d'Antilopes Saïga


Nombre de messages : 166
Localisation : Centre-sud ou nord-est
Date d'inscription : 18/04/2009

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Mer 4 Fév 2015 - 15:34

Entièrement d'accord avec Ringot!
Revenir en haut Aller en bas
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1805
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Mer 4 Fév 2015 - 16:46

Son atelier me plait . Passionné , avec une ou deux idées fixes , et vexé de ne pas être pris au sérieux par des spécialistes universitaires , c'est assez courant ; la fin de la vidéo est plus intéressante : il n'y a plus seulement un flot de paroles devant des objets mais des gestes , c'est plus probant . Maintenant comme je suis nul en taille , je n'ai aucune opinion sur ses affirmations .
Revenir en haut Aller en bas
Eric_Berbudeau
Nomade


Nombre de messages : 5
Localisation : Niort
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Jeu 21 Avr 2016 - 21:35

Monsieur Ringot,

Bonjour, je m'appelle Eric Berbudeau et je suis le réalisateur du film consacré à Christian Ricou. Vos remarques au sujet du "grattoir" sont très justes. C'est de ma faute si, dans ce film, Christian ne précise pas que ce silex taillé, qu'un ami passionné par la préhistoire lui a présenté comme un grattoir, s'est révélé plus tard n'être qu'une pierre à fusil...
C'est donc lui faire un mauvais procès que de dire qu'il confond aujourd'hui une pierre à fusil quasi contemporaine avec un grattoir du néolithique. Mais effectivement, il y a quarante ans, c'est bien la découverte de cette pierre à fusil, qu'il a pris pour un outil préhistorique en tenant compte d'un avis expert, qui a déclenché son intérêt pour ces outils qui abondent sur l'estran oléronnais. Pour la petite histoire, après le tournage de ce film, Christian Ricou m'a offert ce petit silex blanchâtre qui avait tout déclenché. Et symboliquement, cette pierre à fusil a beaucoup de valeur à mes yeux, bien que j'en connaisse parfaitement la vraie nature.
Comme vous l'avez constaté dans ce film, Christian Ricou n'est pas un pédagogue ou un orateur expert. Il se laisse souvent aller à des digressions qui peuvent nuire à la clarté du propos. Ce ne fut pas une tâche facile, pour moi, de réduire plus de trois heures et demi de tournage à ce documentaire d'une heure. C'est vrai que je me suis concentré sur la démarche scientifique qui a conduit M. Ricou à progresser dans la connaissance des techniques de taille de ces outils de pierre. Dans ce travail de montage, j'avais donc écarté la mention de la nature réelle de ce petit silex à l'origine de ces recherches et, en lisant vos commentaires, je regrette de ne pas avoir mentionné ce qui me paraissait anecdotique (40 ans de recherches provoquées par un outil préhistorique qui finalement n'en était pas un).
Voilà pour la pierre à fusil. Cette réponse de ma part me semblait utile pour que ce détail anecdotique ne masque pas l'intérêt principal de la vidéo : des explications sur la façon la plus simple et la plus logique de tailler des petits objets en silex, par pression sur enclume bois. Je ne suis pas préhistorien ou expert en taille, je ne suis qu'un modeste journaliste, mais il me semblait utile de réaliser ce film afin que la grande communauté des experts puissent prendre acte des recherches de Christian Ricou dans ce domaine.
Vous dites : "Il y a plein de gens qui peuvent lui montrer que ça marche, moi en premier et surtout plein d'autres dont certains sur Paleobox." Contrairement à ce que vous affirmez, je ne crois pas que la taille de petits objets, comme des hameçons minuscules ou des pointes de flèches armoricaines, soit aussi communément maîtrisée à l'heure actuelle... Dommage que Brème soit si loin de chez moi, sinon je viendrais sans hésiter avec ma caméra pour vous filmer en train de tailler un hameçon ou une pointe de flèche à ailerons et pédoncule dans votre main ! Mais j'espère que vous trouverez sans tarder un ami vidéaste pour le faire. Effectivement, si vous obtenez le même résultat que Christian Ricou, aussi rapide et avec aussi peu de casse, ce sera une preuve que les convictions de cet ostréiculteur oléronnais ne méritaient pas d'être longuement filmées.

Que cette conclusion aux allures de défi ne masque pas le plus grand respect que j'ai à votre égard,

Très cordialement,
Eric Berbudeau
Revenir en haut Aller en bas
Néo02
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Sur la tiretaine
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Jeu 21 Avr 2016 - 22:00

Quelques photos de la taille d’une flèche armoricaine (Thèse de Clément Nicolas).



Le tailleur est Frédéric Leconte
Ses armatures :


Il s'est même fait un outil adapté (mais non archéo compatible :



Ses vrais outils :



et ses ratés :

Revenir en haut Aller en bas
http://neolithique02.blog4ever.com/blog/index-65835.html
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1886
Age : 66
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Ven 22 Avr 2016 - 1:00

Eric_Berbudeau a écrit:
Monsieur Ringot,

Bonjour, je m'appelle Eric Berbudeau et je suis le réalisateur du film consacré à Christian Ricou. Vos remarques au sujet du "grattoir" sont très justes. C'est de ma faute si, dans ce film, Christian ne précise pas que ce silex taillé, qu'un ami passionné par la préhistoire lui a présenté comme un grattoir, s'est révélé plus tard n'être qu'une pierre à fusil...
C'est donc lui faire un mauvais procès que de dire qu'il confond aujourd'hui une pierre à fusil quasi contemporaine avec un grattoir du néolithique. Mais effectivement, il y a quarante ans, c'est bien la découverte de cette pierre à fusil, qu'il a pris pour un outil préhistorique en tenant compte d'un avis expert, qui a déclenché son intérêt pour ces outils qui abondent sur l'estran oléronnais. Pour la petite histoire, après le tournage de ce film, Christian Ricou m'a offert ce petit silex blanchâtre qui avait tout déclenché. Et symboliquement, cette pierre à fusil a beaucoup de valeur à mes yeux, bien que j'en connaisse parfaitement la vraie nature.
Comme vous l'avez constaté dans ce film, Christian Ricou n'est pas un pédagogue ou un orateur expert. Il se laisse souvent aller à des digressions qui peuvent nuire à la clarté du propos. Ce ne fut pas une tâche facile, pour moi, de réduire plus de trois heures et demi de tournage à ce documentaire d'une heure. C'est vrai que je me suis concentré sur la démarche scientifique qui a conduit M. Ricou à progresser dans la connaissance des techniques de taille de ces outils de pierre. Dans ce travail de montage, j'avais donc écarté la mention de la nature réelle de ce petit silex à l'origine de ces recherches et, en lisant vos commentaires, je regrette de ne pas avoir mentionné ce qui me paraissait anecdotique (40 ans de recherches provoquées par un outil préhistorique qui finalement n'en était pas un).
Voilà pour la pierre à fusil. Cette réponse de ma part me semblait utile pour que ce détail anecdotique ne masque pas l'intérêt principal de la vidéo : des explications sur la façon la plus simple et la plus logique de tailler des petits objets en silex, par pression sur enclume bois. Je ne suis pas préhistorien ou expert en taille, je ne suis qu'un modeste journaliste, mais il me semblait utile de réaliser ce film afin que la grande communauté des experts puissent prendre acte des recherches de Christian Ricou dans ce domaine.
Vous dites : "Il y a plein de gens qui peuvent lui montrer que ça marche, moi en premier et surtout plein d'autres dont certains sur Paleobox." Contrairement à ce que vous affirmez, je ne crois pas que la taille de petits objets, comme des hameçons minuscules ou des pointes de flèches armoricaines, soit aussi communément maîtrisée à l'heure actuelle... Dommage que Brème soit si loin de chez moi, sinon je viendrais sans hésiter avec ma caméra pour vous filmer en train de tailler un hameçon ou une pointe de flèche à ailerons et pédoncule dans votre main ! Mais j'espère que vous trouverez sans tarder un ami vidéaste pour le faire. Effectivement, si vous obtenez le même résultat que Christian Ricou, aussi rapide et avec aussi peu de casse, ce sera une preuve que les convictions de cet ostréiculteur oléronnais ne méritaient pas d'être longuement filmées.

Que cette conclusion aux allures de défi ne masque pas le plus grand respect que j'ai à votre égard,

Très cordialement,
Eric Berbudeau
Bonjour monsieur Berbudeau,

Merci pour votre commentaire.
Je n'ai jamais voulu dire que les convictions de Mr Ricou ne méritaient pas l'attention que vous leur avez porté.
Je pense que Monsieur Ricou devrait être guidé dans sa réflexion et qu'il devrait être un peu moins péremptoire dans ses affirmations.
On s'enrichit à voir ce que font les autres et souvent on découvre que ce que l'on croyait pas faisable en définitive l'est.
Je trouve dommage que son enthousiasme ne soit pas dirigé dans la bonne direction et qu'il paraisse un tantinet aigri pour ne pas dire aggressif.
Néanmoins je préfère son enthousiasme même si je critique la forme et parfois le contenu de ses propos à l'indiférence de la plupart de nos concitoyens.

vous voulez des hameçons faits en retouche dans le creux de la main? en voici quelques uns..
Ils ne sont pas de moi mais de mon ami Werner Pfeifer qui habite à Lübeck.

 



Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
nono189
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 559
Age : 670
Localisation : Sous le Puy de Dôme
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Ven 22 Avr 2016 - 10:48

Leurs formes sont très moderne! On a des exemples "d'époque"?
Revenir en haut Aller en bas
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1886
Age : 66
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Ven 22 Avr 2016 - 11:11

nono189 a écrit:
Leurs formes sont très moderne! On a des exemples "d'époque"?
Je ne sais pas, à part l'hameçon de Bardouville en seine maritime (voir "Préhistoire de la pêche" de Mr. Cleyet-Merle p. 142) je n'en connais pas d'autres.



Mais ce bon livre est très orienté sur ce que l'on a trouvé en Europe de l'ouest et surtout en France. Je ne sais si mon pote Werner s'est inspiré d'objets d'Europe du nord, il va falloir que je lui demande.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
Néo02
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Sur la tiretaine
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Ven 22 Avr 2016 - 11:18

nono189 a écrit:
Leurs formes sont très moderne! On a des exemples "d'époque"?


Un hameçon (en grès) dans l'Aisne :

https://www.academia.edu/15554387/Un_hame%C3%A7on_en_pierre_dans_le_Soissonnais_%C3%A0_Villers-H%C3%A9ron_Aisne_



Et celui de Bardouville :
http://www.persee.fr/doc/bspf_0249-7638_1988_num_85_2_9317



Au Danemark on est plutôt os :

Revenir en haut Aller en bas
http://neolithique02.blog4ever.com/blog/index-65835.html
Eric_Berbudeau
Nomade


Nombre de messages : 5
Localisation : Niort
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Ven 22 Avr 2016 - 13:37

Bonjour à tous,

Merci pour votre réactivité ! Je vais communiquer vos réponses à Christian Ricou dès que l'occasion se présentera (il est d'une génération qui ne fréquente pas Internet).  Je ne suis pas certain qu'elles suffiront à le convaincre, mais elles enrichiront sa réflexion sur un sujet  sur lequel il a beaucoup cherché, explorant de nombreuses pistes, y compris la taille dans la main. Quel dommage que son état de santé, désormais fragile, ne lui permette pas de partager ses convictions lors d'une prochaine rencontre Paléobox ! Ceux qui ont le privilège de le connaître savent combien ce "paysan de la mer", comme il se décrit, autodidacte et passionné, est une personnalité attachante et généreuse. Effectivement, il y a un peu d'aigreur aussi, mais son parcours en préhistoire a été émaillé de quelques déceptions qui ont laissé des traces...

En vous remerciant chaleureusement,

Eric Berbudeau
Revenir en haut Aller en bas
10000
Chasseur d'Antilopes Saïga


Nombre de messages : 138
Localisation : 47
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Ven 22 Avr 2016 - 19:01

Eric_Berbudeau a écrit:
Bonjour à tous,

Merci pour votre réactivité ! Je vais communiquer vos réponses à Christian Ricou dès que l'occasion se présentera (il est d'une génération qui ne fréquente pas Internet). 

Bonjour,
tant mieux, il n’énerverait pour rien...

Merci pour la vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
Eric_Berbudeau
Nomade


Nombre de messages : 5
Localisation : Niort
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Dim 24 Avr 2016 - 11:13

Bonjour à tous,

J'ai prévu d'aller à Oléron début mai et je n'oublierai pas d'emporter avec moi vos remarques pour les présenter à Christian Ricou. Je crois bien qu'il était au courant de ce que faisait Frédéric Leconte. Mais s'il défend avec autant de véhémence sa thèse de la taille des petits objets sur une enclume en bois, c'est parce qu'il a relevé plusieurs points qui plaident en sa faveur :
- une analogie entre les traces d'usure de ses compresseurs et les négatifs de taille provoqués et ce qui est présent sur les outils et silex taillés trouvés sur les sites,
- un taux d'échec bien inférieur,
- une vitesse d'exécution bien supérieure (je crois que le film montre assez bien ça).

De son côté, j'avais lu que Frédéric Leconte avait constaté que sa technique était perfectible (il le dit dans un article de Ouest-France en 2013). Je regrette infiniment que Frédéric Leconte n'ait pas eu l'occasion de rencontrer Christian Ricou. Ces deux-là auraient beaucoup à échanger !

Bon dimanche à tous,

Eric Berbudeau
Revenir en haut Aller en bas
Aluuna
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 211
Age : 47
Localisation : Franche-Comté
Date d'inscription : 25/12/2012

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Dim 24 Avr 2016 - 14:29

Histoire d'apporter mon tout modeste témoignage, j'ai fait un seul stage, de trois jours, avec Ginelli.
Le troisième jour on aborde la compression avec deux sortes de pointes pour mon stage en tout cas, renne, puis cuivre.
J'ai sorti dès le premier essai une pointe de flèche assez honnête pour que Bernard me rassure (et il n'est pas tendre) en me disant qu'il préférait être de mon côté de l'arc même si la forme n'était pas très académique.
Je suis trèèèès loin des découpes vues au-dessus par les collègues mais pour une première tentative dans la paume de la main j'avais trouvé ça pas si difficile que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Eric_Berbudeau
Nomade


Nombre de messages : 5
Localisation : Niort
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Jeu 12 Mai 2016 - 16:14

Bonjour à tous,
Le week-end dernier, j'ai eu l'occasion de faire lire tous nos échanges à Christian Ricou, en lui montrant également les images que vous avez partagées. Il a apprécié à leur juste valeur les réalisations de Frédéric Leconte et Werner Pfeifer, ainsi que les premiers essais d'Aluuna. Tout ceci a suscité de sa part quelques commentaires que je résume ainsi : 
"Il faut aussi faire attention à ne pas voir la taille comme quelque chose de figé : la taille au Néolithique n'est pas la même que celle du Solutréen ou du Magdalénien. Elle a beaucoup évolué, gagnant en finesse. J'ai essayé de m'approcher le plus près possible de ces techniques du Néolithique, en observant les détails des objets trouvés sur les sites d'Oléron ou ailleurs, en recherchant la concordance des stigmates que je produisais et ceux que j'observais tant sur les outils trouvés que sur les objets réalisés par nos lointains ancêtres. Il faut faire attention à ne pas nous éloigner de cette réalité passée. On peut inventer tous les outils de taille les plus originaux, avec notre logique d'homme moderne sur-équipé, mais nous nous approcherons de la vérité qu'en collant à la simplicité apparente des compresseurs qu'ils utilisaient..." Pour illustrer cette notion de simplicité apparente, Christian Ricou m'a montré un compresseur trouvé à Oléron : un outil en silex qui s'avère très ergonomique, avec une excellente tenue en main et trois faces utiles pour la taille. Il me montre aussi un minuscule triangle taillé (à peine deux centimètres de large), également trouvé à Oléron (son usage ? mais ce qui est certain, c'est que ce n'était pas une pierre à fusil celui-là !  Smile) : "Quand on trouve des silex taillés ainsi, c'est une évidence qu'ils n'ont pas été taillés dans la main. Un seul doigt suffit à le recouvrir : on ne peut tailler et le tenir en même temps !"

Il regrette que sa véhémence (dans le film) ait été prise pour de l'agressivité : "Je n'ai envie d'agresser personne, encore moins des gens qui comme moi cherche à retrouver ces techniques de taille. Mais c'est vrai que je suis tellement convaincu que la taille de petits objets ne peut se faire que sur un support en bois que j'emporte parfois ! Mais je suis confiant d'autres que moi vont explorer cette voie et vont faire progresser nos connaissances. Ils verront vite l'intérêt d'une taille sur support bois : on casse moins, on peut faire des formes plus complexes, on peut faire des tailles abruptes, on taille plus vite... C'est vraiment une question d'efficacité !" Vous trouverez ci-joints quelques images d'objets taillés par Christian : des formes correspondants à des flèches ou hameçons du Néolithique, mais aussi des choses plus originales : "Pour les hameçons, j'ai progressivement relevé la pointe, juste pour me prouver à moi-même que je maîtrisais la technique. Mais ils ne correspondent pas à ceux taillés autrefois et ils ne sont pas pêchant. En revanche, avec d'autres, j'ai pêché des anguilles et des loubines !"

Christian Ricou, malgré la qualité de vos réponses, n'en démord pas : " La taille sur un support en bois, c'est vraiment la solution pour tailler très petit et long. Ceux qui vont essayer verront aussi qu'on peut ainsi obtenir des éclats qui sont vraiment similaires à ceux des objets du Néolithique. Et les taux de réussite n'ont rien à voir avec ceux d'une tentative de taille de petits objets dans la main ! D'autre part, c'est tellement efficace qu'on peut y arriver avec n'importe quel silex. Aussi, dès qu'on tombe sur du silex de bonne qualité, ça devient presque facile..."
En espérant que ces quelques remarques pousseront certains d'entre vous à suivre cette piste.
Très cordialement,
Eric Berbudeau



Revenir en haut Aller en bas
Berbudeau
Nomade


Nombre de messages : 2
Localisation : Niort
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Ven 13 Mai 2016 - 21:22

Désolé, en voulant ajouter le nota bene, j'ai dupliqué le message. Par ailleurs, j'ai noté deux fautes dans une citation de Christian : "Je n'ai envie d'agresser personne, encore moins des gens qui comme moi cherchent à retrouver ces techniques de taille. Mais c'est vrai que je suis tellement convaincu que la taille de petits objets ne peut se faire que sur un support en bois que je m'emporte parfois !" Je ne sais si c'est bien de tailler dans la main, mais c'est nul d'écrire comme un pied ! Smile 
Très cordialement,
Eric Berbudeau
Revenir en haut Aller en bas
Migoo
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1768
Age : 1947
Localisation : plutôt loin du Gardon mais de temps en temps dedans
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Sam 14 Mai 2016 - 13:14

Bonjour Éric,


J'ai supprimer le doublon.
Je vois que vous êtes de Niort, il y a aujourd'hui et demain des démonstrations de taille de silex par Jérémie, d'arkeofabrik, au musee de prehistoire du grand Pressigny. L'occasion probablement de voir en direct des retouches d'outils dans la main et de pouvoir discuter avec le tailleur.

Bravo en tout cas à tous pour ces échanges très intéressants qui redonnent du Peps au forum je trouve. salut

_________________
Tout a l'air utile jusqu'à ce qu'on l'achète
Revenir en haut Aller en bas
Berbudeau
Nomade


Nombre de messages : 2
Localisation : Niort
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Dim 15 Mai 2016 - 21:32

Bonjour Migoo,

Merci pour l'info, mais j'ai profité de ce week-end de Pentecôte pour mettre le cap sur Oléron. Ainsi, j'ai eu le privilège de voir les dernières réalisations de Christian Ricou. Si une épaule douloureuse l'empêche désormais de tailler du silex, il utilise sa technique sur support en bois pour faire des formes originales dans du verre... Et de mon côté, c'est plutôt dans la photo animalière que je trouve mon bonheur.

Très cordialement,

Eric
Revenir en haut Aller en bas
Noélitik
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 108
Localisation : Fribourg
Date d'inscription : 24/08/2015

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Dim 15 Mai 2016 - 21:52

Je trouve cette discussion très intéressante et je suis tout as fait d'accord avec lui: tout dépend de l'époque, au paléolithique la pression petits d'objets (type hameçons) devait surement se faire dans la mains et au néolithique sur du bois.
Revenir en haut Aller en bas
Eric_Berbudeau
Nomade


Nombre de messages : 5
Localisation : Niort
Date d'inscription : 21/04/2016

MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   Mer 5 Oct 2016 - 7:36

Bonjour à tous !

Au printemps, Christian Ricou a retrouvé cette sorte de petit personnage (première photo) qu'il avait taillé autrefois dans un silex, quand il avait découvert la liberté que lui permettait la taille sur enclume. Dans la foulée, il a repris la taille, multipliant les expériences, dans la main et sur enclume : " J'ai essayé de me prouver que j'avais tort !"

Une épaule douloureuse l'empêche désormais de s'attaquer au silex, mais il a réalisé les figures les plus compliquées dans du verre : "Ce sont les mêmes gestes, sauf que ça demande moins de force. En revanche, c'est plus cassant."

Ses conclusions ? Elles restent les mêmes. Pour lui, la taille sur enclume reste une évidence, une liberté qui s'impose naturellement à la main :" Je reste convaincu qu'il n'y avait pas d'autres moyens de tailler efficacement des petits objets. Et je trouve que c'est vrai également pour des objets plus gros... Je sais bien que ce type d'affirmation bouscule bien des certitudes anciennes, mais j'ai confiance : des jeunes tailleurs vont expérimenter en s'inspirant de mon film, trouver les bons gestes et la chaîne opératoire nécessaires pour la taille sur enclume, et ils vont faire des choses extraordinaires. Et dans dix ou vingt ans, ça deviendra une évidence... J'ai confiance dans ces jeunes !"

Voilà pour ces infos, en direct (ou presque) d'Oléron.

Très chaleureusement,

Eric Berbudeau











Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'ostréiculteur version silex   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'ostréiculteur version silex
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'ostréiculteur version silex
» Qui est pris? [version prépa]
» Question sur une version bizarre de "Ma Bohême"
» La version officiel du 11 septembre selon Bigard
» taille de silex

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: Les Reportages :: Les films et docu-fictions-
Sauter vers: