La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 A partir de la baie d'Hudson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1654
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: A partir de la baie d'Hudson   Mar 23 Mai 2017 - 20:37

A vous procurer ,  le récit de Samuel Hearne : " Le piéton du grand nord , première traversée de la toundra canadienne ( 1769-1772 ) ", Petite Bibliothèque Payot voyageurs n° 434 , préface M.H. Fraïssé . Un récit de voyage mais surtout un ensemble de notes sur les groupes humains entre la baie d'Udson ,le grand lac des Esclaves et l'océan Arctique au XVIII° s. , un vrai travail d'ethnologue pour moins de 10€ et de la matière à réflexions .
Revenir en haut Aller en bas
nono189
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 531
Age : 669
Localisation : Sous le Puy de Dôme
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: A partir de la baie d'Hudson   Mer 24 Mai 2017 - 17:38

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Migoo
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1754
Age : 1946
Localisation : plutôt loin du Gardon mais de temps en temps dedans
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: A partir de la baie d'Hudson   Mer 24 Mai 2017 - 18:49

ah oui, merci !

_________________
Tout a l'air utile jusqu'à ce qu'on l'achète
Revenir en haut Aller en bas
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1654
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: A partir de la baie d'Hudson   Mer 24 Mai 2017 - 20:49

On y trouve d'ailleurs un détail intéressant sur l'allumage du feu dans l'édition française de 1779 ( elle est dans Gallica sur internet ) : une indienne isolée faisait du feu en frottant ( ou percutant ) deux silex , avec un résultat peu efficace et ne connaissait pas le procédé de frottement ( que manifestement les compagnons de Hearne utilisaient ) . Ce serait amusant de savoir si dans le texte original il parle bien de silex ou si c'est le traducteur qui introduit cette précision car elle faisait déjà partie au XVIII° s. d'une opinion admise . Si les Paléoboxien(ne)s québécois pouvaient vérifier dans une édition anglaise , on aurait un témoignage d'ancienneté d'un lieu commun erroné .
Revenir en haut Aller en bas
nono189
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 531
Age : 669
Localisation : Sous le Puy de Dôme
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: A partir de la baie d'Hudson   Jeu 25 Mai 2017 - 22:23

Revenir en haut Aller en bas
nono189
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 531
Age : 669
Localisation : Sous le Puy de Dôme
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: A partir de la baie d'Hudson   Jeu 25 Mai 2017 - 22:31

Je ne sais pas si on parle du même texte mais dans l'édition que j'ai regardé ils parlent de silex et d'acier pour allumer le feu. L'auteur détaille le contenu d'un petit sac qui contient ce qui sert à faire du feu:

Skipertogan is a small bag that contains a flint and steel, also a pipe and
tobacco, as well as touchwood, &c. for making a fire. Some of these bags may
be called truly elegant ; being richly ornamented with beads, porcupine-quills,
moose-hair, Sec. a work always performed by the women ; and they are, with
much propriety, greatly esteemed by most Europeans for the neatness of their
workmanship.
Revenir en haut Aller en bas
nono189
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 531
Age : 669
Localisation : Sous le Puy de Dôme
Date d'inscription : 20/03/2007

MessageSujet: Re: A partir de la baie d'Hudson   Jeu 25 Mai 2017 - 22:47

J'ai trouvé:

Her method of making a fire was equally singular and
curious, having no other materials for that purpose than two
hard sulphurous stones. These, by long friction and hard
knocking, produced a few sparks,
which at length communicated
to some touchwood ; but as this method was attended
with great trouble, and not always with success, she did
[265] not suffer her fire to go out all the Winter. Hence
we may conclude that she had no idea of producing fire by
friction, in the manner practised by the Esquimaux, and many
other uncivilized nations ; because if she had, the abovementioned
precaution would have been unnecessary.

Que sont ces cailloux sulfureux? Je ne pense pas que ce soit un lieux commun car comme je l'ai écrit dans le post précédent il décrit par ailleurs le contenu d'un sac à feu qui contient de l'acier et du silex dans ce but. De plus à cette époque on utilise encore beaucoup en Europe le briquet à silex pour allumer un feu. Il parait d'ailleurs très surpris par la méthode justement dans ce paragraphe. Je pense qu'il s'étonne du mode opératoire mis en œuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Migoo
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1754
Age : 1946
Localisation : plutôt loin du Gardon mais de temps en temps dedans
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: A partir de la baie d'Hudson   Ven 26 Mai 2017 - 0:40

nono189 a écrit:

Que sont ces cailloux sulfureux? 

des pyrites ou des marcasites ?

_________________
Tout a l'air utile jusqu'à ce qu'on l'achète
Revenir en haut Aller en bas
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1654
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: A partir de la baie d'Hudson   Ven 26 Mai 2017 - 6:57

Merci  Nono d'avoir trouvé les bons termes  " hard sulfurous stones " qui dès la fin du XVIII°s. , dans la première traduction française , on été transcrit en '" silex " . Ce n'est pas un lieu commun pour l'auteur qui est un observateur avisé ( et qui sait distinguer le silex de ces pierres ), mais pour le traducteur en français de son texte qui ne s'encombre pas de précisions : deux pierres pour le feu = silex .
Revenir en haut Aller en bas
Dilet
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1654
Localisation : garrigues sud du Gardon
Date d'inscription : 16/02/2008

MessageSujet: Re: A partir de la baie d'Hudson   Ven 26 Mai 2017 - 17:06

De la pyrite sans doute dans le cas de cette femme . A propos , sur un site de géologie , j'ai trouvé que dans le Boulonnais c'était de la pyrite et pas de la marcas(s)ite que l'on trouvait dans la craie  Crying or Very sad , bof , du moment que ça marche .
Revenir en haut Aller en bas
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1830
Age : 65
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: A partir de la baie d'Hudson   Ven 26 Mai 2017 - 18:11

Dilet a écrit:
De la pyrite sans doute dans le cas de cette femme . A propos , sur un site de géologie , j'ai trouvé que dans le Boulonnais c'était de la pyrite et pas de la marcas(s)ite que l'on trouvait dans la craie  Crying or Very sad , bof , du moment que ça marche .

En effet ce que souvent on appelle "marcassite" est en réalité de la pyrite en cristlisation nodulaire.
La marcassite est chimiquement la même chose (FeS²) mais le système de cristallisation est différent.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A partir de la baie d'Hudson   

Revenir en haut Aller en bas
 
A partir de la baie d'Hudson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trouver un fait historique à partir de 3 indices
» détecteur ouverture et baie vitrée
» Extraire une chaîne de caractère à partir d'une autre
» cahier de textes électronique à partir de 2011
» Partir en voyage cet été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: La préhistoire tout simplement :: La biblio-
Sauter vers: