La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 Fusaïole, grandeur et décadence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Mer 25 Juin 2008 - 18:06

tentative vidéo : Laughing

http://uncutvideo.aol.fr/videos/day/3fa1336b86556baf4674ae1535937164?index=1

Voici ce lien qui doit logiquement vous amener tout droit à mon mode de perçage avec drille ( A noter la position non roots et le magnifique fil à rôti pour toute ligature ) je l'ai bidouillé à la va vite il faut dire. Si ça ne fonctionne pas tant pis .


Smile
Revenir en haut Aller en bas
kwaks
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1094
Age : 59
Localisation : en face du Cervin
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Mer 25 Juin 2008 - 18:59

Eh ben voilou, ya qu'à dire et c'est fait!!!! Cool, tu me donne envie d'en refaire une in petto, de dieu: je vais tenter une toute petite pierre verte pour voir si ça résiste.

Sur ta question: est-ce qu'on vise au jugé, a visto de nas, ben ouais, tu peux avoir un décalou de qques mms mais tu vois, ça se rattrape rapidos. je pense en général qu'il ne faut rien mesurer outre mesure, pour s'habituer.
Parenthèse et digression: à ce propos cette inexactitude relative te fait faire des bourdes et des couacs, mais te rend opportuniste et malin, tu rattrape, tu compenses, tu joues des coudes pour que ça fonctionne quand même, et cet état d'esprit te révèle tout à coup le petit truc que tu avais noté sur une pièce archéo, le défaut que tu n'avais pas compris au 1er abord, et tilt, tes magouilles à toi t'indiquent les magouilles du gars de l'époque: c'est là que pour moi c'est la révélation et le pied d'enfer: le type, la fille d' il y a 5000, 50 000 ans qui rame sur son bitognio devient un frère, une soeur, on se comprend tout à coup, on est pareil, nom d'un silex, comment rattraper ce foutu décalaaaaaaage!? Et ça me donne toujours un élan de tendresse sur l'humain qui fait, commet, fabrique des trucs pour sa douce, ses enfants, son vieux, et tout et tout...............

Moi, l'essentiel du boulot est en percussion lancée, je fais juste la finition à la drille et à la main.
Sur ton expérience à l'archet, ça patine un peu ou c'est efficace? J'ai remarqué que sur les quartzites assez revêches il faut le dire, la rotation lente TRES appuyée à la drille mais à la main faisait mieux mordre le silex qu'une rotation rapide qui a tendance à faire cirer le truc. Donc j'attend tes commentaires sur l'archet avec impatience. C'était public, la démo?? Encore bravo pour ce début de collection de fusaïoles qui promet!!!! Tchôôôô rendeer
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Mer 25 Juin 2008 - 20:15

Je redoute un peu la percussion lancée, en effet je n'ai pas l'expérience de la résistance des matériaux percutés et j'aurais trop peur de briser l'objet. J'ai donc utilisé deux types de silex comme "foret ", l'un large et l'autre plus étroit, mais tout deux dièdres sur leur partie distale. La drille me sert avant tout pour effectuer une sorte d'avant trou pour faciliter le travail de mes outils en silex. En effet, lorsque j'observe l'usure de ceux-ci je me rends compte que leur bord latéraux sont fort émoussés. Pour en revenir à ta question l'archer est fichtrement efficace et perce relativement rapidement. Je me suis arrangé pour que la pointe en silex présente un méplat en forme de triangle isocèle. C'est la forme la plus efficace que j'ai pu expérimenter. Pour ce qui est du maniement de l'archer et de la drille je pense qu'elle va de paire avec la matière à perforer. Dans mon cas la masse du caillou maintenant la drille suffisait pour être d'une efficacité optimum.
La démo était dans mon jardin tout à l'heure avec pour seul public mes trois petits monstres ( Pour qui j'ai fabriqué une drille à main pour faire comme papa ) et ma femme.
Je pense que le film est un bon support pour expliquer et être corrigé le cas échéant. La fois prochaine, lorsque j'aurai récupéré mon briquet à compression je ferai également une petite vidéo explicative.
D'ailleurs je suis preneur si tu as une démo sur l'utilisation du fuseau Mr. Green Ma femme veut absolument le rendre fonctionnel, d'autant que nous avons des fleurs de lin dans le jardin ( là encore il va falloir se pencher sur le traitement de cette fibre mais il me semble avoir vu un post sur le sujet )
Pour ce qui est du tâtonnement de l'expérimentateur je reste persuadé qu'il est l'une des clés pour traverser les âges et ressentir au plus prêt les problématiques de nos chers ancêtres. Même si bien entendu nos objectifs et finalité n'ont plus du tout les mêmes valeurs. Car en ce qui me concerne je sais qu'il me suffit d'ouvrir mon armoire pour y trouver le tissu nécessaire à me couvrir ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
kwaks
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1094
Age : 59
Localisation : en face du Cervin
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Jeu 26 Juin 2008 - 21:19

Détrompes-toi, il ne suffit pas d'ouvrir ton armoire pour faire une corde d'arc en fil de lin toronné: t'es coincé, faut te la faire tout seul avec les moyens rootsys rootsys: niark, les enjeux sont vite quasi les mêmes qu'il y a 5000 ans, dès qu'il s'agit de faire. Survivre dans l'heure de ta chasse à l'arc est un autre problème, on est bien d'accord. Mais sur la fabrication elle-même, ça rouvre un champ disons "créatif" ds le vrai sens du terme, tu crées un objet indisponible au catalogue les 3 suisses, avec des moyens proches ou similaires que ceux employés par nos dignes ancêtres, et cela non pas pour faire chic, mais surtout parce qu'en général c'est la seule manière et la plus efficace de procéder!!
C'est là que ça devient rigolo: tu te rends compte assez vite que c'est pas exotique de taper un galet pour le trouer, mais c'est surtout bouleversant d'efficacité et d'économie de moyen.
Un exemple: j'ai tenté tout à l'heure de percer un galet de jadéite ou approchant, à la perceuse percu, mèche neuve et tout, juste pour voir, pour le fun! le résultat c'est que je vais plus vite au silex, en tapant comme un con!! Ce genre de constat, j'adore!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Néo02
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 231
Localisation : Sur la tiretaine
Date d'inscription : 17/09/2010

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Ven 1 Oct 2010 - 20:54

Pour carder, filer et faire tourner la laine, une video tres instructive de S'Primitif :

http://paleosite.free.fr/mesact/filage/Nouveau%20dossier/filagefuseau.htm

salut
Revenir en haut Aller en bas
http://neolithique02.blog4ever.com/blog/index-65835.html
Migoo
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1755
Age : 1946
Localisation : plutôt loin du Gardon mais de temps en temps dedans
Date d'inscription : 16/09/2006

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Sam 2 Oct 2010 - 18:32

Epatant ! on a beau connaître le principe, il n'y a que les démos des expérimentateurs pour apprécier toutes les astuces et les petits gestes techniques indispensables. Bravo à ce monsieur pour son sens pédagogique.

_________________
Tout a l'air utile jusqu'à ce qu'on l'achète
Revenir en haut Aller en bas
fran
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 717
Localisation : Souillac - Lot
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Sam 2 Oct 2010 - 19:45

ouh lala ! Etes vous bien certains d'avoir réaliser des fusaioles et pas des pendeloques ou d'autres objets : 100 g c'est bien trop lourd pour filer. Dans les années 80 j'avais fait une étude (que je n'ai pas publiée mais dont il doit y avoir une copie au musée de grenoble une autre aux ATP de Paris une dernière au musée de Brive dans laquelle j'avais pesé 250 Fuseaux en bois et plusieurs dizaines de fusaioles prehistoriques; je n'ai plus les chiffres exacts, mais il y avait trois modes dans l'histogramme de fréquence des poids des fuseaux comme dans celui des fusaioles : autour de 25, 35, et 45 grammes correspondants pour les fuseaux du XIX° à laine au lin et au chanvre, il fallait aussi compter sur les fuseaux à retordre. Depuis Aimé Boquet, le fouilleur de Charavines ,à fait une étude b ien meilleur publiée dans les actes du congres "Filage tissage corderie sparterie"( ce n'est peut-être pas le titre exacte)dans la quelle il étudie le moment d'inertie ce qui est beaucoup plus intelligent et subtil, mais il trouve aussi trois modes!
De plus vous connaissez Otzi; il porssédait un drole de petit disque en pierre percé et traversé par une cordelette; ce disque servait à retenir une bourse ou plutot une courroie passée dans la ceinture comme le faisaient les samourais, le disque empechant la corde de glisser
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 644
Age : 29
Localisation : Pas très loin du Rhin...
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Sam 2 Oct 2010 - 20:50

Fran, est-ce que par hasard tu aurais une image de ce système samourai et de la "bourse" d'Ötzi ?
Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
http://cerda-artisanat.over-blog.com/
fran
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 717
Localisation : Souillac - Lot
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Sam 2 Oct 2010 - 22:03

Guillaume a écrit:
Fran, est-ce que par hasard tu aurais une image de ce système samourai et de la "bourse" d'Ötzi ?
Merci d'avance.
je suis désolé, s'eut été avec plaisir, mais je ne suis jamais arrivé à publier une photo sur ce site mais tu peux en trouverdans les dernières publications sur otzi ou regarder sur internet un costume se Samourai
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 644
Age : 29
Localisation : Pas très loin du Rhin...
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Dim 3 Oct 2010 - 6:14

Je n'arrive pas à en trouver (entre les dessins de mangas et les trucs de cosplay...) par le biais de Google, aurais-tu une adresse (ça permet de voir une image, rien qu'avec un copier-coller d'un lien / une url), s'il-te-plait ?
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
http://cerda-artisanat.over-blog.com/
Brisons-roche
Chasseur d'Aurochs
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Cocquerel 80
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Lun 4 Oct 2010 - 8:51

Un petit scan de l'archéologia...[img][/img]
Revenir en haut Aller en bas
fran
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 717
Localisation : Souillac - Lot
Date d'inscription : 28/01/2010

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Lun 4 Oct 2010 - 10:08

merci Brison-roche de venir à mon secours!
Revenir en haut Aller en bas
Brisons-roche
Chasseur d'Aurochs
avatar

Nombre de messages : 333
Age : 44
Localisation : Cocquerel 80
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Lun 4 Oct 2010 - 11:35

Pas de problème... on bosse un peu sur le sujet du Chalco en ce moment! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 644
Age : 29
Localisation : Pas très loin du Rhin...
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Sam 16 Oct 2010 - 18:31

Merci Roger ! Smile

(Oui bon, Roger Frison-Roche...)
Revenir en haut Aller en bas
http://cerda-artisanat.over-blog.com/
Guillaume
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 644
Age : 29
Localisation : Pas très loin du Rhin...
Date d'inscription : 30/03/2010

MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   Lun 28 Mar 2011 - 20:24

Quelques fusaïoles en argile d'après des modèles de l'âge du Fer d'Europe tempérée, réalisées il y a quelques temps. Encore crues.
Les trois en haut à gauche sont des bobines.

Revenir en haut Aller en bas
http://cerda-artisanat.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fusaïole, grandeur et décadence   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fusaïole, grandeur et décadence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un jeux de rôle Grandeur Nature de Vampire
» Sur la grandeur de Saint Joseph et son pouvoir d'intercession !
» Générosité et grandeur d'âme du Prophete (saws)
» La Grandeur d'Allah
» Grandeur et mesure ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: Expérimentation :: Art & Artisanat-
Sauter vers: