La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 Dure à avaler, ou histoire de cannibalisme !

Aller en bas 
AuteurMessage
zeanluc
Chamane de la Tribu
avatar

Nombre de messages : 7648
Age : 55
Localisation : Sud de Paris
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Dure à avaler, ou histoire de cannibalisme !   Mer 24 Avr 2013 - 5:41

A lire et à commenter bien sûr !

http://www.hominides.com/html/references/les-premieres-cannibales-prehistoire-0722.php

Ainsi, lors de visite avec des groupes adultes où on évoque cette pratique je parle de la communion chrétienne "le corps et le sang du Christ", cannibalisme ritualisé si il en faut !

_________________
La vérité est tailleur !
Revenir en haut Aller en bas
Ötzi's greatest fan
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 645
Age : 31
Localisation : Un peu partout, mais surtout au milieu des pins des Landes ou au fond d'un lac
Date d'inscription : 02/06/2008

MessageSujet: Re: Dure à avaler, ou histoire de cannibalisme !   Mer 24 Avr 2013 - 8:57

Curieux de lire cet article dans historia... study

Y a juste un truc qui me gène: pourquoi limiter le propos aux "premiers cannibales"? (sans doute parce que le numéro d'Historia semble dédié aux "premiers hommes"...). Je trouve que ça réduit trop le champ de la question, et comme les indices archéos sont particulièrement rares, ça aide pas à traiter la question si on exclut ceux, plus nombreux, de la préhistoire récente... scratch

Parce que du coup je trouve que les comparaisons ethno évoquées perdent beaucoup de leur valeurs... En effet comment comparer les pratiques d’agriculteurs/éleveurs/horticulteurs (aztèques, iroquois, forés...) à ceux de ces si anciens chasseurs cueilleurs (antecessor, neanderthal...)? Comment comparer ce type de pratiques dans des sociétés aux structures économiques et sociales si différentes?
Comment comparer des pratiques exo-cannibales de populations de producteurs, démographiquement assez nombreux, toujours en guerre avec leurs voisins, à ceux de chasseurs-ceuilleurs peu nombreux, où les conflits inter-groupes devaient être bien plus rares?...


Pourquoi on évoque pas les cas mésos et surtout néos? (je pense notamment à la grotte des Perrats à Agris, à Fontbregoua, Herxheim... là, l'idée d'un exo-cannibalisme rituel et guerrier aurait pas mal d'éléments pour être vraiment discutée... avec le nombre de macchabées d'Herxeim, on approche déjà un peu plus ce que faisaient les méso-américains en terme d'ampleur du phénomène (pour la rénovation du Templo mayor, y aurait eu plus de 80 000 prisonniers sacrifiés et certains mangés, tout ça en quatre jours... à Herxheim, y a plus de 500 individus qui auraient été "consommés" pour seulement une moitié des fossés d'enceintes fouillés... accumulation qui se seraient faite selon les fouilleurs en seulement quelques années, à la fin du rubané...) What the fuck ?!?

Citation :
Ainsi, lors de visite avec des groupes adultes où on évoque cette pratique je parle de la communion chrétienne "le corps et le sang du Christ", cannibalisme ritualisé si il en faut !
Je fais de même, tout en rajoutant sur l’incompréhension qu'a occasionné dans bien des cas l'interdiction du cannibalisme chez les sauvages "colonisés" par les occidentaux et la pratique chrétienne... (j'aurai bien aimé être là quand les jésuites ont cherché à empêcher aztèques, mayas, hurons et iroquois à arrêter de bouffer leur ennemis pour leur faire manger le fils de Dieu tout les dimanches... y a du avoir des moments bien cocasses! Mr.Red)
Revenir en haut Aller en bas
 
Dure à avaler, ou histoire de cannibalisme !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oral d'Histoire du Droit Criminel
» Histoire : la Préhistoire (semaine 1)
» CRPE 2010 : programme d'histoire-géo
» Des soucis en HISTOIRE-GEO-INSTRUCTION CIVIQUE ET MORALE ??? c'est ici !
» Une gastro qui dure 8 jours est-ce possible?????!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: Préhistoire sur le web :: La caverne-
Sauter vers: