La préhistoire au quotidien

 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexionvers la boutique de Paléobox

Partagez | 
 

 Et les vêtements là-dedans?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Koyoko
Chasseur-Cueilleur
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 30
Localisation : Le Berry profond !
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Et les vêtements là-dedans?   Lun 4 Juin 2007 - 0:20

Je n'ai posté que peu de messages jusqu'à aujourd'hui, mais je lis régulièrement Embarassed c'est juste que comme je suis une brêle (je suis fan de reconstit' mais je fais des études de cybermarket... après avoir arrêté la bio!!!) et bien je suis une brêle, donc je me tais et je regarde Mr.Red

En lisant, je me suis demandé: et les vêtements dans tout ça?

Quand il fait bon, être nu ou uniquement habillé de bijoux, ça va... mais dès que vient la bise What the fuck ?!? y caille...

Je fais de la reconstit' viking (et oui) et j'ai déjà fait "petite robe en lin et pieds nus" versus "le printemps humide du Pays de Caux", et je peux vous dire que c'était pas top: on se serre contre sa soeur sous la couverture pour pas mourir pendant la nuit (lol) et le matin on prend son courage à deux mains pour oser sortir rambo en se disant qu'en face de la tente, dans la bise, il y a LE FEU, et aussi LE THE (pas histo, mais le thé de ronce, ça passe??) Mr. Green Alors si moi j'ai subi ça, c'était par manque de matos (j'avoue...), mais les gens au paléo ils étaient pas fous... et ils étaient préparés.

Qu'est-ce qu'ils portaient à l'époque? J'ai déjà vu des statuettes représentant des femmes habillées d'une sorte de long manteau de fourrure... (je me rappelle pus où, désolééééée) Rolling Eyes J'ai aussi vu des peintures rupestres montrant des femmes habillées de jupes fendues (très jolies et pratiques), de haut soutenant la poitrine (et oui) avec des ornements en lacet et plumes/fourrure un peu à la façon des Indiens d'Amérique (mollets, bras) L'habillement était un peu semblable pour les hommes, mais sans le haut, et en plus "minimaliste", plus étroit (en gros ça protégeait les parties à protéger et point-barre) Surprised

En fait c'est "la guerre du feu" qui me saoule: tout le monde prend ça pour argent comptant... l'actrice est même épilé de frais! A l'époque!!!!??? Shocked Le jour où un petit génie a inventé l'aiguille, (et même avant d'ailleurs) il aura pensé à mettre les poils à l'INTERIEUR du vêtement... sinon ça chauffe rien! Ils portaient pas les poils vers l'extérieur et vogue la galère....
J'ai une cape en lapin (oui, je me suis équipée depuis ma mésaventure lol), elle est à deux faces: un côté à poils que je mets contre le peau en hiver, c'est chaud, c'est doux... et un côté en simple étoffe de laine, qui me permet de mettre la cape dans les soirées un peu frisquettes des demi-saisons sans cuire :D

Je me plante complètement ou j'suis dans le vrai? (Ca m'énerve d'entendre/de voir es conneries sur la reconstit') Mr.Red
Revenir en haut Aller en bas
cayoo
Chasseur d'Aurochs
avatar

Nombre de messages : 290
Age : 49
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 17/03/2005

MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Lun 4 Juin 2007 - 9:57

Salut Koyoko,

moi pas spécialiste non plus.... mais si j'en crois la version de la Guerre du Feu commentée par le réalisateur, l'orientation des fourrures telle que montrée dans le film suit le schéma suivant:

Poil à l'intérieur pour avoir chaud, poil à l'extérieur pour affirmer un statut social... Annaud précise que la véracité scientifique dans ce cas précis n'est pas de mise, mais il n'en reste pas moins vrai que les rombières à vison ne portent pas leur génocide à poil sur les épaules avec la toison orientée à l'intérieur......

Pour le reste, je ne suis pas compétent, donc je vais faire comme toi: je vais regarder et ecouter.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ginellames.fr
kwaks
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1094
Age : 58
Localisation : en face du Cervin
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Et les vêtements là-dedans?   Lun 4 Juin 2007 - 19:55

Bien le bonjour, Koyoko, enfin une fille smurfin à qui parler sur ce site!!! eh bien, oui, bonne question, tout à fait cruciale.
Bon, je ne peux que te décrire l'habit de notre bon vieil Ötzi, l'homme des glaces néolithique final, notre momie gelée qui dort du sommeil du juste au musée de Bolsano, Tyrol mais ça peut te donner une idée sur cette période. Désolé j'ai pas plus ancien en magasin.
Notre grand Miko glacé et montagnard cependant, portait un joli pagne glissé sous la ceinture à bords rabattus par devant et par derrière, des leggins avec porte jarretelle à la même ceinture, style indiens des plaines, un manteau arrivant sous les genoux réalisés avec des bandes étroites verticales en alternance de couleur clair-foncé, assemblés très finement au point de surjet, ravaudées ça et là avec de l'herbe toute simple, tout ça en peau de chèvre domestique très bien tannée (graisse et fumée- miam bonjour l'odeur!) et fine, le poil, ne t'en déplaise, tourné vers l'extérieur (bon, ça pique peut-être un peu le poil de chèvre!), des chaussures avec semelle de cuir d'ours et ligatures de coup-de-pied en cuir de cerf, tout ça bourré d'herbe pour l'isolation, une toque en peau d'ours, toujours poils à l'extérieur, et pour finir une cape en paille des marais genre carex, tressée, style paysan japonais médiéval ds les sept samouraïs, film de Kurosawa...
Bilan: pas mal, mais ils devaient résister au froid mieux que nous, les anciens, il ne faut pas oublier que ds une vie nomade et active, les gens se remuaient sans arrêt, et trop suer est dangereux, donc avoir des vêtements trop chaud n'est pas l'idéal non plus: j'excepte les Inuits qui subissent un froid et un vent violent, en plus de chasses interminables à l'affût devant les trous d'air des phoques, eux c'est sûr ont le poil à l'intérieur!!!!
Voilà, c'est un peu minable mais j'ai pas mes bouquins ici, juste deux références: Costumes et textiles en Gaule romaine de Geneviève Roche-Bernard, 1993, éd. Errance, et tous les bouquins de Dominique Cardon en général, dont par exemple La draperie au Moyen-âge, éd. CNRS, là elles te bombardent les deux de toute la biblio sur le sujet.
Mais je suis curieux de ta jupe en lin viking (entre parenthèses, les champions du lin étaient les gaulois), poste une photo, moi j'ai pas assez de surmoi pour me pointer à mes expérimentations bronze en habit, mais donnes-moi le courage et je suivrai ton exemple!! Pourtant j'ai déjà la gueule pour, mais c'est plus fort que moi, faudrait vraiment que j'ai des habits de confiance pour couler du bronze avec...
Voilà, ô Koyoko, mes piètres connaissances sur ton sujet.
Tchôô de linland (j'en cultive dans mon jardin, je le rouis, le broie et le file, na!)
Revenir en haut Aller en bas
Koyoko
Chasseur-Cueilleur
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 30
Localisation : Le Berry profond !
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Lun 4 Juin 2007 - 23:02

J'avais vu quelque chose à la télé sur le sieur Miko (OK, la télé c'est pas top comme source, mais j'avais relu derrière dessus...) Il avait un super sac à dos à armature en bois c'est ça?

Les poils de chèvre, oui, c'est mieux vers l'extérieur!! Et puis les chapeaux ont souvent les poils vers l'extérieur parce que cheveux+poils+cuir+chaleur de la tête (qui est plus constante qu'ailleurs) ça fait un peu trop. J'ai une toque pour les camps, en fourrure de loutre... un vrai four! Je ne peux la mettre qu'au coeur de l'hiver (sans finir les cheveux trempés de sueur)

D'un point de vue robutesse, je pense pas qu'ils aient été physiquement différents de nous. Par contre il est vrai que bouger beaucoup réchauffe, le corps "s'adapte" (il chauffe plus, on mange plus aussi) et suer dans ses vêtements est pire que d'avoir un peu frais. Ca rend malade à coup sûr d'avoir les habits trempés de sueur, à cause de l'effet "frigo" que ça donne sur la peau.

En parlant de peau... à l'époque viking aussi, les poils ver l'intérieur c'est utilitaire, mais les poils vers l'extérieur c'est signe de richesse et de statut, d'autant que la fourrure et rare (loup, ours...) Souvent ceux qui ont un manteau/ une cape avec des poils vers l'extérieur, la cape est doublée de fourrure aussi à l'intérieur (de la même espèce ou d'une moins rare).

Les manteaux de fourrure des rombières actuelles... Evil or Very Mad GRRR!!! Bah je ne dis rien, ma cape en lapin argenté (bôôô) vient de la "mutation" d'un ancien manteau immonde de forme "doudounesque" que j'ai taillé au scalpel grand tailleur ! et recousu . Des journées de boulot pour faire des points de 3mm, je vous raconte même pas... Par contre elle est douce à souhait, d'ue couleur merveilleuse, elle sent bon... j'en suis totalement amoureuse! Je ne comprend pas qu'on ne fasse plus de manteaux/capes ainsi! C'est tellement confortable! I love you

Kwaks> pour travailler le métal, il n'y a pas de problème avec des habits d'époque: les habits en naturel sont beaucoup moins inflammables que les synthétiques (ils ne collent pas à la peau en cas de brûlure en plus)
Nous on a des forgerons et des verriers qui portent leurs habits "normaux" avec en plus des gants améliorés: des gants en cuir avec des "manches" pour les plus exposés, ou des renforts pour ceux qui touchent directement ce qui est chaud. En dessous pour les plus extrêmes, il y a possibilité de mettre des gants de laine (ça fait chaud, mais moins que de se brûler!)

Je suis pas une experte, mais je pense qu'avec du bon sens, ça permet de deviner pas mal de choses study
La guerre du feu m'avait fait rire, parce que même des hommes "primitifs" étaient capables de tanner grossièrement les peaux (ce qui n'est pas si facile), alors ils devaient bien avoir compris qu'attacher les peaux AUTOUR de leur torse était plus confortable que de les laisser "artistiquement" pendre de leurs épaules!!! Laughing Pour ça même pas besoin d'aiguille: attacher les pattes des animaux entre elles, ou utiliser des lanières... dun sens comme dans un autre quand les humains ont compris qu'ils pouvaient se vêtir des peaux des autres animaux, ils ont dû rapidement percuter Idea
Revenir en haut Aller en bas
kwaks
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1094
Age : 58
Localisation : en face du Cervin
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Et les vêtements là-dedans?   Mar 5 Juin 2007 - 6:42

Je suis bien de ton avis: la percussion a dû se faire très vite!!! Et pas besoin d'aiguille à chas pour ça (qui a inventé ça d'ailleurs, néanderthal??), je pense que le bouton en os genre à double bourrelet a servi très vite à éviter les élégants pendouillages Guerre du feu.
D'accord aussi sur le fait que le nylon grésille très joyeusement sur la peau et ne se détache pas volontiers!!
Toi qui semble maîtriser la peau, peut-on éviter à une peau de renne de perdre ses poils? J'en ai deux bien tannées (pas par moi) mais alors elles muent en permanence...
Ötzi notre homme glacé avait tout un barda, dont le fameux sac à dos à armature dont tu parles. Et hache, couteau, retouchoir, lanières de rechange, arc, carquois, flèches, champignons hémostatiques ( bof, pour le feu, aussi peut-être?), une boîte en écorce de bouleau qui contenait des braises planquées dans des feuilles, bref un bon équipement, à part qu'il devait être un peu à court d'armatures pour ses flèches, son arc en if n'était pas fini, il a dû dérapé en catastrophe et se retrouvé coincé en haut pour un moment: il pesait 40 kgs à sa mort, pauvre gars.
Au fait les points pour ta peau de lapin, surjet? point arrière? Ya un point qui va mieux pour ce travail??
Je n'y connais rien, mais ça m'intéresse toujours....
Merci de tes futurs éclairages et adesias Koyoko.
Revenir en haut Aller en bas
Koyoko
Chasseur-Cueilleur
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 30
Localisation : Le Berry profond !
Date d'inscription : 08/04/2007

MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Mer 6 Juin 2007 - 23:46

Euuh, pour les points... c'est des points très simples (je connais pas le nom de tout ce que je sais faire...): on met la fourrure poil contre poil en les rentrant bien de façon à ce qu'ils ne dépassent pas du bord qu'on va coudre, ceci afin d'éviter les marques disgracieuses une fois le vêtement remis dans le bon sens; ensuite on coud en passant son fil au travers de la peau, puis en faisdant le "tour" de la couture... etc etc... Un peu comme si on "enfermait" l'extrémité des peaux cousues. Ainsi le tout est presque hermétique à la pluie (même une peau de base)

J'avais vu l'équipement de Ötzi, j'avais admiré thumleft
Je pense que le reste de son matériel, il l'avait peut-être perdu: après tout si on n'a retrouvé que lui pris dans la glace, peut-être que d'autres étaient avec lui, et s'en sont sortis (ou alors sont allés se "figer" un peu plus loin) affraid

Pour empêcher les peaux de perdre leurs poils, je n'ai que la théorie... je n'ai pas encore eu l'honneur (=l'horreur) de tester les techiques les plus "odorantes".
A la base, si une peau perd ses poils, c'est parce que l'hydratation auparavant donnée par l'animal ne l'est plus rendeer Donc une des solution les plus simple à la base, mais des plus compliquées aujourd'hui, c'est tout simplement de la porter beaucoup! Ainsi la sueur de l'humain, en passant au travers, la réhydrate, et elle va mieux. (Normalement ça se fait avec de la graisse animale fondue... j'imagine l'odeur!!)
Sinon en moins dur à faire, il faut l'exposer à la rosée. Oui oui, la laisser dehors. S'il ne gèle pas évidemment (sinon la laisser réchauffer SANS la casser) Une fois exposer 2-3 nuits, elle devrait aller nettement mieux.
Encore mieux, il faut l'hydrater dans une pièce très humide (genre salle de bain en mode "sauna")
Une fois hydraté, ils faut la graisser légèrement sur l'envers. Personnellement, j'utilise la même chose que pour ma peau, donc au choix une huile comme du tournesol... (toute huile qui peut se passer sur la peau), ou du beurre, de préférence clarifié et additionné de "préservants" naturels comme de l'encens (résine naturelle, je précise). Après l'avoir délicatement massée avec le produit, utiliser le corps gras restant sur les mains pour lui "coiffer" les poils, comme si c'était un animal vivant, en ébouriffant gentiment, puis en revenant dans le sens du poil.
Normalement avec un traitement pareil, la peau se porte BOCOUP mieux Mr.Red
De toute façon, une fourrure non portée régulièrement perd toujours des poils... question d'hydratation. Elle a besoin d'un animal à l'intérieur, donc avoir une fourure et ne pas l'utiliser, ça l'abime... Shit
Mais si tu laisses ta peau un petit moment à "respirer", que tu t'enroules dedans le soir pour lire sur ta terrasse... en une semaine ou deux, elle ira énormément mieux.

...Je ferais une parfaite femme "préhistorique" loool
En fait je trouve que c'est ça qui manque lors des reconstitution: on casse du caillou, limite on taille des peaux... mais personne n'est habillé histo!! geek Peut-être parce que ça ne serait pas vu comme "décent"... Dommage, je trouve que les costumes permettent aux visiteurs (et aux acteurs aussi) de bien s'immerger. Si vous voulez je viens à un camp en tenue "moumoute" et je me maquille de terre pour qu'on me reconnaisse pas en "civil" batman (avec mes cheveux ça serait coton... lol)

Bon, j'arrête de dire des co**eries, "je sors" lol!
Revenir en haut Aller en bas
kwaks
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1094
Age : 58
Localisation : en face du Cervin
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Et les vêtements là-dedans?   Lun 11 Juin 2007 - 20:06

Mais postes déjà des photos pour qu'on se fasse une idée!!! Je viens de Fribourg où il y avait un raout expérimental et une fille écharnait une peau de lapin avant de la passer au tanin de chêne, c'est un gros boulot assez ingrat, ça pue c'est gras, j'admire beaucoup!!!!! Quand on voit le résultat on imagine pas le travail en amont....J'ose pas penser à une peau de bison entière!!
Merci pour tes doctes conseils avisés, j'ai tout fait comme tu as dis et cette peau de renne ne se déplume plus, génial! Adesias Koyoko salut
Revenir en haut Aller en bas
kwaks
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1094
Age : 58
Localisation : en face du Cervin
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Et les vêtements là-dedans?   Lun 11 Juin 2007 - 20:09

Oui, et sur ton poste à propos de la stèle, je suis bien d'accord, le vêtement campaniforme était certainement du beau tissu avec des motifs géométriques réalisés en sergé ou broché, les deux sont possibles, ils devaient avoir une sacrée gueule!!!
Revenir en haut Aller en bas
bibi36
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 555
Localisation : Paname
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Ven 15 Juin 2007 - 15:23

J'en profite pour poster une question que je me pose en ce moment dans le cadre de mes recherches.. Quel est le rôle des cendres dans la chaine opératoire du travail de la peau ? Apparemment elle doit avoir un coté degraissant mais je n'ai rien trouve sur le net...
Revenir en haut Aller en bas
kwaks
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1094
Age : 58
Localisation : en face du Cervin
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Et les vêtements là-dedans?   Ven 15 Juin 2007 - 20:02

Bibi36, moi je n'y connais rien en tannage mais il y a une opération s'appelant le pelanage, pour enlever je suppose les poils qui pouvait se faire à la soude: comme les cendres en contiennent, cqfd! Ou comme tu le suggère, pour le dégraissage. Bon, je te mets un lien, et bon courage ds tes recherches

http://histoirechimie.free.fr/chap17.htm
Revenir en haut Aller en bas
Combier
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 225
Localisation : Toujours à moins de 500 km du Gardon
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Ven 15 Juin 2007 - 22:29

Tu paye ta tournée pour ton 300-ème poste ? dwarf
Revenir en haut Aller en bas
YANNICK
Invité



MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Sam 16 Juin 2007 - 9:27

Salut a tous,

si je puis, ma femme tanne mes peaux pour mes étuis. je vais essayer de vous en parler.
La cendre, ou c'est peut être un dégraissant, mais surtout tu peux faire tomber le poil.
Mais cher les chasseur cueilleur, je pense qu'il enlever le poil avec un grattoir en faisant sauter l'épiderme. C'est ce que fait madame cro magnon.
La fumage, n'est pas la pour rendre étanche la peau, c'est ce que j'ai lu sur un book d'archéo. Non, il sert a la laisser souple après quel est été trempé. En séchant.
Suivant les techniques enlever le poil est plus ou moins pénible.

Par contre, je pense que l'on peut oublier le tannage végétale(quoiqu'il faudrai expérimenter, d'autre façon de faire) car trop long. Et puis faut des grand contenant, etc.

La tannage a la graisse et le plus simple a réaliser et de plus très rapide.
Et il y a une autre méthode qui consiste a fumer, sans tannage. Nord...des État Unie, ou Canada.
Mais nous n'avons pas encore expérimenter, pour de vêtement.

Je pensais mettre des vidéo, sur mon site, mais en changeant de web master, les vidéos c'est devenu trop cher pour moi. Beaucoup trop chère, enfin pour l'utilisation que j'en ai. 100€ cinq filme. C'est pas forcement très onéreux, car, c'est un vrai job, mais.... scratch
donc, la peau était a l'ordre du jour, ainsi que d'autre petite chose...
Mais je fait un film, la prochaine fois que madame cromagno fait de la peau...et d'ici la je pense trouver un truc pour au moins la mettre en ligne...avec un lien....

Et pour faire de vêtement, s'il caille adieu la vie si les coucougne dépasse. Alors très vite on apprend a faire de jolie couture. Et a s'enfermer comme un inuit.
Par -15 cela peut encore passer, mais par -20/-30 laisser un doigt dehors et le sang vous gèle le reste jusqu'au coeur.
Je pense qu'il faut dire adieu a la vision de la guerre du feu, de notre ami Neanderthale a moitié a poile dans la toundra....

Pour revenir a la cendre, ensuite après qu'ellle est enlever le poil. Faut lui faire subir un bain qui annule son effet. acide base, base acide....
Mais le degraissage proprement dit c'est enlever viande et graisse.
Une fois fait, la peau est net, et prete a devenir cuir cru. Sino faut tannée.

Un conseil pour vos experimentation, la peau de lapin, c'est bon a rien, entreiner vous sur de la chevre du mouton...chevreuil.
Franchement, par contre, si vous avait le bon grattoir, mise a par la viande qui tombe, y a rien de vraiment dure et d'ingrat. Et surtou cela ne pu pas sinon cela veux dire que c'est déjà en train de pourrir.
Et la c'est des degeulasse qui travail. Beurk Thumb down

D'ailleur cela reste une technique pour enlever le poil, faut juste laisser fessander, juste ce qui'il faut pour que le poile tombe???

Je file a la mine, @+
J'esper ne pas être encore a coter de la plaque, je decouvre le post, je n'ai pas trop le temps de tout lire et je me jete dans la meler...
Avec plein de faute, mais, j'ai le feu au fesse. Je reviendrais lire tout cela.
cf: les dire de Monsieur Mausser au Musée Labinche à Brive.

Oui une peau de bison, c'est plus que du sport.
Mouillé, je vous dit pas le poid. Nous avons fait une peau de petite vache.........la vache.
Nous allons bientôt en faire une , j'ai un trade en cour.
Revenir en haut Aller en bas
kwaks
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1094
Age : 58
Localisation : en face du Cervin
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Et les vêtements là-dedans?   Dim 17 Juin 2007 - 20:01

Aah, je suis content que sieur Yannick pense aussi que la cendre intervient plutôt pour la tombée du poil!!!
Pour te répondre, Jabordeux, pour fêter ma 300e j'avais pris plein de pinard à la fête fribourgeoise au cas où quelques paléoboxeux nantis seraient venus: on a tout bu avec les dingues de Genève, na!!!!
Revenir en haut Aller en bas
YANNICK
Invité



MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Dim 17 Juin 2007 - 20:43

KWAKS:
Aujourd'hui on utilise la chaux ....quelque chose. Mais c'est un produit qui attaque bien, ensuite faut faire comme pour les photos, un autre bain qui neutralise le premier.
Et la cendre et la chaux, c'est pas kif kif, mais pas loin.
Et je pense qu'il faut aussi ce méfier, de la cendre...si on ne veux pas ce retrouver sans poil et sans peau.
En toute franchise, le plus cool pour être tranquille, c'est l'épilage avec un outils adapter, peut -être plus long et plus dure, mais rien de comparable en rendu final et en sûreté du procédé.
En Amérique suivant les nation plusieurs procéder.
Tendu au sol, sur un cadre, sur un chevalet. Madame Cromagnon et moi même on préfère sur un cadre. Sur un chevalet , c'est franchement l'horreur, mais après c'est comme tout, chacun essai et suivant sa sensibilité fait comme il le sent.
Je peux pas dire par contre que c'est pas physique, yahooooles petit bras. Mais quel plaisir au bout du compte, de ce faire sont équipement en cuir façon Ötzi.
Il parait d'ailleur que ce brave homme avait des vêtements Tanné a l'huile avec un fumage de la peau. Sûrement cervelle....
Tout comme les Amérindiens.
HiHiHi, c'est vrai faut pas craindre, mais on est un néandertale ou pas rambo

@+Yannick Kepinski
Revenir en haut Aller en bas
Combier
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 225
Localisation : Toujours à moins de 500 km du Gardon
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Dim 17 Juin 2007 - 23:05

Citation :
on a tout bu avec les dingues de Genève, na!!!!

pas grave je me vange au St Joseph !

Une question : est-ce que l'ocre rouge que l'on retrouve parfois en abondance sur certains sites peuvent avoir une utilité pour le traitement des peaux ? ou est-ce purement un colorant naturel ?
Revenir en haut Aller en bas
bibi36
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 555
Localisation : Paname
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Lun 18 Juin 2007 - 12:27

ok merci à tous pour les compléments d'infos... je vais maintenant essayer de creuser un peu plus dans les ouvrages mais à priori ça va dans ce sens aussi.

Pour l'ocre rouge, l'hypothèse la plus valable est celle avancée par Sylvie Philibert dans son travail sur les grattoirs ocrés du Sauveterrien et de l'Azilien : un travail de finition de peaux déjà travaillées pour leur procurer un effet "daim". La petite taille des pièces utilisées montre une zone de travail limitée et ils pourraient donc avoir le rôle d'assouplir les zones à coudre.
Revenir en haut Aller en bas
YANNICK
Invité



MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Lun 18 Juin 2007 - 14:11

Salut,

l'ocre??? pour faire beau sur le mort s'il y en a beaucoup je ne vois que cela..
Par contre je ne suis vraiment pas d'accord avec le fait que l'ocre va procurer un effet de daim.
Parce que la peau qui aura était depoiler et dégraisser et tannée cervelle aura un effet de daim. M^me une peau crus bien travailler a un effet daim, hormis quelle est raide.
Je n'ai qu'un doute sur le travail de la peau avec de l'ocre.
D'une part je n'en vois pas l'intérêt. Et puis avec cette méthode, il n'y a pas forcement tannage , mais peut être assouplissement d'un peau cru teinter a l'ocre. C'est qu'il y a un monde entre les deux.


Je pense en toute franchise, que en fouille un type à vu de l'ocre et beaucoup, et de la l'hypothèse du tannage...
Mais si on tanne avec de l'ocre, est ce qu'une fois la peau pourris, il en restera assez pour dire oh il y a beaucoup d'ocre a quoi cela a t-il bien pu servir. Mon doute commence la.
Et jamais vu tannage a l'ocre dans un seul ouvrage que archéologie...
deuxième doute.

Et y a des idée qui on le dont de durée durée, et de prendre les gens.


Pour ce qui est d'assouplir une peau de cerf pour la coudre avec une aiguille en os,.........pas besoin, cela rentre comme dans du beurre. Faut juste faire un avant trou avec un os bien pointu. Même un percoire en silex c'est la chiottes la plus total a utiliser.

C'est une complication d'un chose très simple, mais pas forcement facile a faire.
Très simple, car il n'y a pas 36 étapes pour tanner fumer une peau. Et dure car c'est physique, pour un homme sédentaire. Car c'est encore relatif.
Je parle de peau de cerf, avec du renne le panard, c'est moins grand.

François Moser à écris un truc la dessus. Il a essayer, par contre je ne sais pas jusqu'où il;a pousser l'expérimentation.
laisser pourrir avec des peau tannée cervelle, végétale...

Mais surtout étais elle tannée?????????? car au nord ouest de l'amérique. Certain ne tannée pas la peau.
Assouplissage d'une peau cru et fumage.
Pour en avoir parler avec un monsieur qui y avait habité, cela fait des peau qui ne tienne pas la distance. Je ne sais pas si il m'avait pas montré d'ailleur, un truc confectionner avec...

Mais je ne suis pas un puy de science, alors ....mais avant d'écrire que monsieur, a écrit ce qu'il a lut de madame qu'elle a elle même lu de...l'ours qui a vu l'ours, qui'...................

""""Pour l'ocre rouge, l'hypothèse la plus valable est celle avancée par Sylvie Philibert dans son travail sur les grattoirs ocrés du Sauveterrien et de l'Azilien : un travail de finition de peaux déjà travaillées pour leur procurer un effet "daim". La petite taille des pièces utilisées montre une zone de travail limitée et ils pourraient donc avoir le rôle d'assouplir les zones à coudre.""""
C'est l'exemple le plus frappant......
avec quoi elle a travailler?? de la peau de bison cru??? car même tannée c'est super souple.
Comment a-telle tannée la peau? si elle la tannée?
n'a-elle pas utiliser des cuir moderne, vegetale ou au crome???

Je voudrai bien en savoir plus, pour pouvoir comprendre...



@+Yannick Kepinski
Revenir en haut Aller en bas
bibi36
Chasseur de Mammouths
avatar

Nombre de messages : 555
Localisation : Paname
Date d'inscription : 12/01/2006

MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Lun 18 Juin 2007 - 14:36

Je n'ai pas les références sous la main elles sont à la maison mais je posterai plus en détail la-dessus.
Ce qui est sur en tout cas c'est que l'utilisation de l'ocre sur la peau est clairement attesté par la tracéologie. Aucun doute la-dessus !

L'ocre semble aussi avoir un effet dégraissant comme les cendres :
http://www.mmsh.univ-aix.fr/ecoledoctorale/trjca/alomprenegroni.htm

Après il est évident que l'ocre a pu être utilisé pour colorer mais dans ce cas, les grattoirs utilisés au méso notamment sont loin d'être adaptés à cette méthode. Un galet, un outil en os ou la main sont largement préférables pour faire pénétrer le colorant.
Revenir en haut Aller en bas
Combier
Chasseur d'Antilopes Saïga
avatar

Nombre de messages : 225
Localisation : Toujours à moins de 500 km du Gardon
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Lun 18 Juin 2007 - 17:51

Merci à vous deux pour ces remarques !
Je pencherais également pour une utilisation à des fins techniques. Les grattoirs ocrés sont effectivement une bonne piste. Merci. Le document que tu as mis en pièce jointe, bibi, est vraiment très intéressant. grand chasseur !
Revenir en haut Aller en bas
YANNICK
Invité



MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Lun 18 Juin 2007 - 18:08

le lien est sympa, faut que je le lise jusqu'au bou..
j'y repensais cette après midi, et surment que j'ai repondu trop vite....il y a surment des modèle ethno que je ne connais même pas... et suisvant le climat des manières de faire differente.

Mais je garde un doute, sur le fait même que l'ocre ai pu servir au travail de la peau. Ne peut -on pas mettre en doute le travail de tracéologie?
Ne peut-il pas y avoir erreur.? ce ne sont que des questions, non des accusations.
Pas facile sur un clavier d'aller loin dans la converstion.
Mais super interessent.
Par contre l'eefet degraissant de l'ocre, je doute bien moins.
Est ce que l'ocre est absorber par la peau au point d'en retrouver beaucoup dans une tombe?
Pourquoi utiliser une matiere pour travailler la peau, alors que sont rendu et déjà obtenu, par le travail de depoillage et de degraissage.?

Pourquoi degraisser une peau qui si elle est gratter desuite ne sera pas grasse?
Pour moi le degraissage de la peau est fait lorsqu'on la gratte, ensuite plus rien a faire, juste la tannée.
Et avec un bon grattoir en silex , pas besoin d'aide pour degraisser (terme qui veux dire pour moi juste enlever la graisse et la viande qui sont rester dessus après avoir depioté la peau.

Tout ceci, me passionne et m'amène enormerment de questionssss

merci BB
Revenir en haut Aller en bas
Altan
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 3564
Localisation : alfortville 94140
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: vetements   Mar 16 Juin 2009 - 15:19

çà pourra peut-etre servir vetements indiens mais techniques universelles ?j'ai perdu les négatifs des photos de mon pote "rarhrhrarrh" de mon epoque paléo mais j'ai encore celles de "petit pivert bondissant" mon poteau indien !
Revenir en haut Aller en bas
Altan
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 3564
Localisation : alfortville 94140
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: vetements suite   Mar 16 Juin 2009 - 15:22

suite de la planche
Revenir en haut Aller en bas
Altan
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 3564
Localisation : alfortville 94140
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: autres vetements   Mar 16 Juin 2009 - 15:24

patron de mocassins
Revenir en haut Aller en bas
ringot
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 1820
Age : 65
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 05/03/2009

MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   Mar 16 Juin 2009 - 22:33

kwaks a écrit:

Merci pour tes doctes conseils avisés, j'ai tout fait comme tu as dis et cette peau de renne ne se déplume plus, génial! Adesias Koyoko salut

Ne rève pas, même les Sames ("Lapons") disent que les peaux de rennes se mettent un jour à perdre leurs poils, il suffit alors d'en prendre une neuve...
A noter que les peaux de rennes simplement séchées les perdent beaucoup moins que les peaux tannées et ceci quelque soit le procédé de tannage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.steinzeiterlebnis.de En ligne
Altan
Chasseur d'ours des cavernes
avatar

Nombre de messages : 3564
Localisation : alfortville 94140
Date d'inscription : 07/04/2009

MessageSujet: planche de vetements   Jeu 18 Juin 2009 - 13:03

bon je vais vous reposter les planches car même problème, mêmes effets ,
la planche ne s'ouvre pas , pour le renne c'est parce que les poils sont creux,
plus chauds mais plus fragiles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et les vêtements là-dedans?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et les vêtements là-dedans?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» acheter des vêtements d'occasion?
» Vêtements d'été 2008 50/52
» Vêtements d'été 2008 50/52
» dehors/dedans
» aide pour vêtements enfant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PaleoBox  :: Expérimentation :: Art & Artisanat-
Sauter vers: